Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 18:10

Quand toute l'Europe, à part l'Angleterre, se prépare pour les fêtes de fin d'année, en Écosse, on organise ses deux semaines de festivités autour des rencontres. Bouchée double et 5 matchs en deux semaines pour la majorité des équipes, avec en tradition un derby le nouvel an, ou le 2 pour Hearts-Hibs cette saison. Avant cela, on aura une journée le 26 et 29 décembre pour bien terminer l’année. Bien entendu, on pense tous au Celtic-Rangers de début d’année…

C'est officiellement le week-end avec le moins de spectateurs aux matchs, où tout le monde se préoccupe des cadeaux plus que de leur équipe. C'est aussi le samedi avec le plus grand nombre de mal de tête due a la soirée agitée du dernier vendredi avant Noël. Tout cela ne prévoyait pas un grand samedi : Dans les Highlands, on a eu droit à un super spectacle. Aberdeen se déplaçaient chez Inverness et allaient mener 4-0 a la mi-temps. Les highlanders revenaient a 4-3 et il aura fallu une parade du gardien d’Aberdeen pour éviter le match nul.

Par contraste, ce samedi, le match de Celtic ressemblait plus à une session d'entraînement. Contre l'équipe lanterne rouge, Hearts, il n'y avait qu'un vainqueur, avec un but de Commons. Forrest ajoutait un deuxième en fin de partie. Ils n'auront pas aussi facile que ça contre d'autres équipes, mais ils s’échappent avec dix points d’avance sur les seconds ( Aberdeen, Inverness et Dundee United).

Cette semaine, on portait notre attention du côté de Rangers. Jeudi, se tenait l'assemblée générale du club avec pas mal de supporteurs prêts à chambouler l'ordre établi. Résultat, pas de changement car les directeurs avaient bien préparé leur coup en rassemblant la confiance des voyeurs bien avant l'assemblée de jeudi. Des lundi, la BBC connaissait le résultat. Stockbridge, hué l’an passé pour ses actions drastiques sur le club a essayé de convaincre qu’il n’était au club pour se faire des amis.

Maintenant, ils doivent appliquer cette confiance qu'ils veulent offrir en réduisant la dette le plus vite possible. Un autre problème reste, comme avec Celtic, l'extrémisme de certains supporteurs. Ces derniers veulent une vraie révolution dans l'ordre du club, ce qui inquiète les dirigeants mais aussi un grand nombre de supporteurs.

L'entraineur, McCoist, a profité de l'assemblée générale pour se plaindre d'un groupe de joueurs qui avait quitté le club en crise, gratuitement pour des riches clubs en Angleterre. Whittaker, McGregor, Naismith et Davis avaient décidé de quitter le naufrage, voyant la situation s'aggraver chez Rangers. Et qui peut les critiquer ? Lui, McCoist, qui prenait 800 000 de livres sterlings par an pour avoir le club en d.4 ?

Je mentionnais Celtic et leurs extrémistes, car cette semaine, sept d'entre eux se retrouveront en justice en janvier pour avoir chanté des chants du groupe révolutionnaire IRA. Et cela, bien entendu, ne s'étant passé pas dans un match contre Rangers, mais contre Elfsborg, fin juillet !

Dans les rangs de l'équipe, certains joueurs ont commencé à donner quelques intentions : Ledley et Samaras ne seraient pas prêts à signer un nouveau contrat. L'assistant entraîneur, Mjalby, veut une réponse des que possible pour une meilleure préparation pour la saison prochaine.

Bonne semaine à tous et joyeuses fêtes de Noel

Résultats :
Inverness 3 - Aberdeen 4
Celtic 2 - Hearts 0
Dundee United 1 - Ross county 0
Hibs 0 - St-Johnstone 0
Motherwell 3 - St-Mirren 0
Kilmarnock 2 - Partick 1




Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans scottish football
commenter cet article
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 18:04

_71753881_9137901.jpgKris Boyd ( en photo ) recommence à faire parler de lui. Ce week-end, il bat le record de Larsson de buts marqués en première League, avec 175. Voici un joueur qui a fait pas mal de kilomètres, commençant chez Kilmarnock. Il devient célèbre chez Rangers entre 2006 et 2010. Ensuite, il divague entre l'Angleterre, la Turquie et les états-unis, sans grand succès. Il rejoint Kilmarnock en février 2013, ayant depuis marqué 11 buts en 23 matchs.

A l'âge de 30 ans, il voit maintenant son avenir dans l'entraînement et à commencé a travailler sur les permis. Malgré cela, il continue a être un membre nécessaire de l'équipe de Kilmarnock qui essaie tant bien que mal d'éviter la zone des barrages. Boyd était aussi sélectionné pour l’écosse avec le match en Norvège, le mois dernier et bien que n'ayant pas joué, il sent qu'il a encore quelque chose à donner dans l'équipe nationale.

Ce week-end, malgré le record, Boyd n'était pas trop content de son match. Il voulait surement plus les trois points que dundee United ont ramassé, avec une victoire 4-1. Ces derniers en sont maintenant à cinq victoires de rang avec 22 buts. Samedi prochain, ils accueillent Ross County a dundee et beaucoup pense qu'une autre victoire est déjà chose faite. Les visiteurs sont en complète déroute depuis quelques semaines, se retrouvant 11ème et perdant hier chez eux contre Motherwell.

Ce samedi, Aberdeen et Inverness gagnaient et les cinq premiers s’envolent du reste. Inverness enfonçant un peu plus Hearts vers la division 2 en gagnant a Edimbourgh 2-0.

Que la semaine a été dure et longue pour Celtic ! Après un résultat plus que convaincant vendredi dernier chez Motherwell, 5-0, la suite fut plus difficile a avaler. Des feux de Bengale étaient jetés sur le terrain et éclataient dans les tribunes. Des sièges étaient aussi détruits.

Depuis cinq personnes ont été arrêtes, 128 abonnés du stade ont été annules et 250 autres se sont maintenant trouve dans une autre partie du stade de Celtic. Le club veut avant tout détruire le gang de plus en plus grandissant et dangereux qui se trouve sous l’enseigne « the Green Brigade ».

 Ce clan semble se retrouver dans un coin particulier de Celtic Park, section 111,  et se sont montré actifs depuis quelque temps. Cree en 2006, ils ont fait parler d’eux quand en 2010, ils lancent une campagne contre les célébrations du 11 novembre dans le stade, accusant l’armée britannique dans leurs actions en Irlande, Iraq et Afghanistan. En dernier lieu avec des banderoles au match contre Milan, que l’UEFA devrait condamner d’ici peu.
Celtic, bien entendu, essaie d’aider les autorités et le groupe « Green Brigade » aussi prétend qu’il s’ agit d’une section « Non-officielle de Green Brigade » travaillant sous leur nom. Chacun envoie le ballon chez le voisin. Le club en tout cas fait de son mieux pour nettoyer les tribunes. Cette fois-ci, l’UEFA leur a donné une amende 42000 euros, la prochaine fois, ce sera un ou deux matchs sans aucun supporteur.
Pour clôturer le tout, mercredi dernier, les champions se déplaçaient chez Barcelone. pas d’enjeu certainement, mais Lennon, l’entraineur, n’a pas trop apprécier l’attitude de la majorité de ses joueurs. l’équipe s’inclinait 6-1. Un des buts des catalans était la conclusion de 40 passes. Sans plus de commentaires. Lennon prépare déjà la saison prochaine et certains joueurs commencent a en avoir marre d’un passage rapide en Europe. On pense à un mois de janvier avec quelles nouvelles têtes.

Resultats :
Ross County 1 - Motherwell 2
Kilmarnock 1 - Dundee United 4
Celtic 1 - Hibs 0
Hearts 0 - Inverness 2
Aberdeen 2 - St-Mirren 0
Partick-St-Johnstone - Abandonné


Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans scottish football
commenter cet article
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 18:07

71528301 9114229Une équipe qui fait tourner pas mal de tête en ce moment est Dundee United, qui avec leurs jeunes talents semblent s’amuser sur les terrains. Six rencontres a domicile et trois points a chaque fois, on se demande bien qui pourrait les arrêter a ce jeu, ayant même pris un point chez Celtic. Le nombre de buts accumules dans ces matchs est encore plus impressionnant : on en compte 22.  Ils se retrouvent maintenant troisième avec Inverness, un point devant, dans leur ligne de mire. Leur prochain adversaire, Kilmarncok redoutent leur visite, se trouvant dans le bas du classement avec 12 points.

Ce week-end, les arabes de Dundee affrontaient une équipe de Hearts, venant de leur humiliation contre Celtic, 7-0. les visiteurs tenaient une mi-temps avec 1-1. Mais après la pause, les choses allaient s’empirer pour les gars de la capitale. un deuxième but dès la remise en jeu et deux autres dans les cinq dernières minutes, l’affaire était conclue. Il faut ajouter que la formation contient de jeunes talents écossais avec beaucoup de promesse. l’un d’entre eux aurait déjà conclu un contrat en janvier de 5 millions de livres avec Manchester United. Ce week-end aussi, trois membres du club ont reçu un trophée pour le mois de novembre : McNamara, l’entraineur, Gauld, meilleur jeune joueur et Robertson, meilleur joueur du mois.

Durant la semaine, John Hughes ( en photo ) est devenu l’entraineur de Inverness. Surnommé Yogi, il a passé un peu de temps au contrôle de Falkirk et Hibs. Une fois n’est pas coutume, il prend une équipe en pleine forme, deuxième du championnat. Il a donc un peu de pression sur lui des le départ et veut avant tout garder le bon rythme au sein du club. Dans sa carrière de cinq clubs, il a fait du bon et du mauvais, gardant Falkirk quatre ans en SPL et envoyant Hibs en europa league, mais perdant les pédales en Angleterre chez Hartlepool. Début mitigé ce samedi avec un 0-0 chez St-Mirren.

Celtic et Rangers se ressemblent beaucoup ces jours ci. Sur le terrain, les deux clubs ne peuvent demander mieux. Celtic, après leur victoire sur Hearts dimanche dernier, 7-0, ont infligé une raclée chez Motherwell, 5-0, vendredi soir. Rangers en sont à leur vingtième victoire d'affilée et on se demande qui va pouvoir leur prendre un seul point. Il se pourrait qu'ils passent la saison entière en prenant les trois points a chaque fois. Malheureusement, pour les deux clubs, dans les tribunes, les supporteurs ont l'air de s'embêter.

Chez Celtic, après les banderoles du match de Milan, certains ont continué avec des pétards et feux d'artifice dans le stade de Motherwell, endommageant les sièges du stade. Une fois de plus, les dirigeants du club et Lennon sont outrés par ces comportements.

Chez Rangers, les fans s'inquiètent de l'avenir du club à la veille de l'assemblée générale prévue pour le 19 décembre et qui devrait changer les hommes en charge du club. Hier, durant leur match contre Ayr, gagné 3-0, les supporteurs montraient à plus d'une fois une carte rouge en direction des dirigeants. Pour les deux équipes, il faudra imposer des règles stricts avant qu'on assiste a des débordements.

Bonne semaine à tous !

Résultats :

Motherwell 0 - Celtic 5
Hibs 1 - Partick 1
St-Johnstone 0 - Aberdeen 2
Dundee United 4 - Hearts 1
St-Mirren 0 - Inverness 0
Ross County 1 - Kilmarnock 2

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans scottish football
commenter cet article
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 18:12

JS18313285-1956120.jpgLennon a reçu un vrai coup de massue mardi soir après la défaite de son équipe sur son terrain. Celtic a montré leur manque de talent et se sont retrouvés hors Champions league et pire, hors Europa league. Fin novembre et l’enjeu de la saison est déjà établi :  championnat et la coupe d’Écosse. Le rêve européen ne se prolongera pas et on retrouve un problème typiquement écossais : être ( ou ne pas être ) réaliste. Tout le monde savait que leur groupe en Champions League était l’un des plus difficiles à s’en sortir, sans même parler finir troisième. Lennon voulait garder l’optimisme jusqu’au bout, mais sans vrai réalisme.
Son équipe a perdu beaucoup en un an, Hooper et Waynama, avec en plus la suspension de Brown. Trop c’est trop. Le clan manque de talent, point final. L’investissement qu’il attend en janvier ne pourrait peut-être  se concrétiser car je le vois mal aller voir le patron du club et demander d’autres joueurs. A quel bénéfice ? préparer la saison prochaine, car ils seront bien sûr une fois de plus sur la ligne de départ des champions League.
Pour ajouter un note sombre a la soirée, certains supporteurs avaient décidé de montrer un message sur banderoles géantes. Rien a voir avec le foot, ces messages parlaient de William Wallace ( célèbre guerrier écossais né en 1272 ) et Bobby Sands ( célèbre combattant de l’IRA mourant d’une grève de la faim en 1981 ). Les deux ont le point commun de combattre l’autorité britannique en Ecosse et en Irlande du Nord. Lennon s’est dit choqué par les banderoles et. malheureusement, le club devrait recevoir une amende de l’UEFA.
Les choses sont revenues vers la normale ce week-end avec la coupe d’Ecosse. Ils se déplaçaient chez Hearts, et certains voyaient une petite surprise. Au contraire, les hommes de Lennon se sont redonnés confiance avec une vraie destruction du club d’Edimbourg, 5-0 à la mi-temps, 7-0 score final.
Pour Hearts, comme chez Rangers, la situation financière est une des plus difficiles à comprendre. Savoir la provenance et la destination de l'argent reste un vrai mystère. Ces derniers jours, un groupe de supporters, avec Ian Murray ( en photo ) et sous le nom de Foundation of Hearts ( FoH ), ont mis les cartes sur la table en offrant 2.5 millions de livres vers la dette totale du club de 30 millions de livres.
Le but est toujours de sortir le club d'une administration financière et cela devrait avoir lieu vers avril 2014. La majorité de la dette provient des deux institutions lituaniennes UBIG et Ukio-Bankas, qui sont sur le point de se mettre en faillite. Personne n'était venu ce vendredi a la réunion des créditeurs au club, et surement, ils vont maintenant éviter un voyage en écosse. Une fois de plus, la force du club réside dans le nombre important de supporteurs. Similaire a la situation de Rangers, le stade est rempli à chaque rencontre.
On avait donc le premier tour de la coupe d’écosse avec les clubs de première division. Le but était d’éviter la peau de banane surprise. Il fallait bien en avoir un qui se fasse prendre et ça allait être Motherwell. Ces derniers faisaient le court voyage vers Coatbridge pour rencontrer Albion Rovers, avant-dernier de d.3. Tout le monde pensait a un 0-0 avant que Phillips, ne marque dans les minutes finales du match. Vraie déception pour l’entraineur McCall. Retour au championnat dès vendredi avec…un Motherwell-Celtic.

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans scottish football
commenter cet article
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 17:55

L_71070914_8980765.jpg’équipe nationale continue sensiblement à progresser avec deux bons résultats, un 0-0 contre les Etats-Unis et une victoire en Norvège, 1-0. Tout cela reste relatif car on est toujours dans l’amical et l’entraineur est même prudent dans son analyse : pas de défaite mais deux matchs moyens quant a la qualité de jeu de l’équipe. Les résultats comptent. Cependant avec une qualification en jeu, il faudra surement donner plus dans le match.

 

La Norvège surtout doit se sentir malchanceuse de ne rien prendre de leur rencontre. Ils dominèrent facilement leur adversaire et contre le cours du jeu, l’Ecosse marquait le but de la victoire. Rendez-vous en février pour le tirage au sort des groupes de l’Euro 2016 et en mars pour un autre amical.


Une des conditions du retour de Rangers, sous le nom de The Rangers, dans la SPFL était que le club devait avoir payé toutes leurs dettes. N’ayant pas dévoilé à la SFA les paiements d’un fond financier, le club de Glasgow s’était vu recevoir une amende de 250.000 livres en février dernier. Ne l’ayant pas payé, la SFA enquête sur la présence de Rangers dans les rangs. A première vue, la situation parait encore très floue et comme je le faisais remarquer maintes fois, on continue encore à découvrir quelques dettes par-ci par-là.


Enfin,  les avocats vont essayer d’attaquer les chiffres et certainement, ils devront payer bien moins. Une autre condition pour le retour de Rangers était l’abandon total du club par l’ancien directeur Craig Whyte. Cela n’a pas du se passer comme prévu car la police a été appelée pour  vérifier aussi que Charles Green n’est plus dans les parages. Il semble que l’attrait de l’argent ( ou manque ) attire encore des vautours sur le club. Sur le terrain, les choses ne peuvent pas aller mieux avec leur seizième victoire d’affilée ( 2-0 sur Airdrie ), seizième but de l’avant-centre Daly et seize points d’avance sur le second. Bref, ils ont déjà les pieds en division 2.


Les relations avec Celtic, leur rival se sont aussi un peu dégradées bien que n’ayant aucun contact sur le terrain avant deux ans. A l’assemblée générale de Celtic, le directeur a fait une blague sur le club adverse après qu’on lui ait posé une question sur le vrai nom de Rangers. Selon le club protestant, Rangers, on aurait une histoire forte de 141 années, reconnue par les autorités. On est vraiment ici dans l’ambiguité des termes.


Ce week-end, Terry Butcher ( en photo ) commençait son règne chez Hibernians avec un voyage dans la direction ouest du pays pour Paisley. Il devait voir le match dans les tribunes après avoir perdu son procès de suspension reçu quand il était encore avec Inverness. Cela aller être le seul événement de la rencontre se concluant avec un triste 0-0. Le nouvel entraineur ne pense pas faire trop de changement en janvier mais plutôt instaurer une différente mentalité chez les joueurs car, selon lui, le talent est bien là, avec un certain James Collins coutant le club 200 000 livres.


Tout cela n’a pas dérangé plus les highlanders d’Inverness avec un Billy McKay qui a marqué son dixième but de la saison, leur donnant la victoire sur St-Johnstone. Du même coup, ils conservent leur deuxième place derrière Celtic, qui se sont débarrassés d’Aberdeen, 3-1, avec deux buts de victoire dans les arrêts de jeu. On pensait, et certains diront espérait, d’un vrai challenge d’Aberdeen sur les leaders, leur infligeant peut-être leur première défaite. Celtic ont le talent de garder leurs supporters en suspense avant de donner la victoire.


Ce mardi, Celtic reçoivent Milan, qu’ils doivent battre a tout prix, en espérant que Ajax perdent contre Barcelone. Je sens que l’ambiance va être encore chaude dans l’est de Glasgow.
Bonne semaine


Résultats :
Celtic 3 - Aberdeen 1
Hearts 2 - Ross County 2
St-Mirren 0 - Hibs 0
Inverness 1 - St-Johnstone 0
Kilmarnock 0 - Motherwell 2
Dundee United 4 - Partick Thistle 1

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans scottish football
commenter cet article
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 18:09
_70925640_8894434.jpgOn le pensait bien ancré dans son boulot à Inverness mais voilà que Butcher ( en photo ), l'entraîneur, a secoué le terrain dans les highlands. Durant la semaine, il a décidé de parlementer avec Hibs et ce lundi, il devrait devenir leur entraîneur. L'attrait de la capitale était sûrement trop dur à retenir et il voulait aussi peut-être un vrai challenge dans sa carrière. De toute façon, il est bien temps qu'il arrive parce que les catholiques d'Edimbourg sont en pleine dérive. L'ironie du sort voulait qu'ils jouent ce week-end contre....Inverness. Résultat : 2-0 pour les Highlanders. Un sauveur est attendu le plus rapidement possible. Tout le monde attend avec impatience si l'ancien défenseur arrivera à satisfaire les demandes d'un grand club tel que Hibs.

Avec la pause des matchs internationaux, Butcher aura pas mal de temps pour préparer l'équipe contre st-Mirren, match crucial s'il y en a un pour Hibs. Les buddies de Paisley viennent de remporter leur troisièmement victoire en quatre match, cette fois-ci contre Partick, 3-0 avec deux buts de leur avant-centre, ancien Rangers aussi, Thomson. Chez Inverness, l'objectif sera de rester le plus longtemps possible derrière Celtic.

Le rival de Hibs, Hearts, ont montré un peu de caractère en offrant le résultat surprise de la journée, allant battre Aberdeen à pittodrie, 3-1. Une fois de plus, aucun club ne peut donner la riposte à Celtic qui se retrouvent maintenant cinq points d'avance et un match en moins ! On savait qu'ils seraient champions mais à ce point-la, pas sur...

Surtout que tout peut être décidé durant la période de Noël : les six premiers, déjà avec cinq points d'avance sur le septième, et le dernier, Hearts, avec treize points de retard. Cette situation du classement se développerait, on aurait un début 2014 vraiment ennuyeux avec une seule question : qui va terminer deuxième.

En milieu de semaine, Celtic s'est incliné chez Ajax ( 1-0 ) après une rencontre des plus décevantes. L'entraîneur, Lennon a essayé de trouver une raison pour ce contre-coup : un manque de qualité dans l'effectif. Sans Brown, il y a vraiment un vrai trou au milieu que Kayal a du mal à combler. Lennon s'est fait une priorité de dénicher un talent durant le mois de janvier. Malheureusement, il sera peut être trop tard pour la champions League ou l'Europa car il leur faut maintenant gagner contre Milan et espère que l'ajax soit battu par Barcelone.

Ce week-end, les champions se déplaçaient chez Ross County ou ils n'avaient pas réussi à gagner dans les trois derniers matchs. Lennon n'était pas trop content du coup d'envoi à midi, après le retour de hollande. Ça n'a pas dérangé son équipe en tout cas avec un score de 4-1, et deux buts de Van Dijk.

De l'autre côté de Glasgow, Rangers continuent leur chemin vers la première League. Ils viennent de remporter leur seizième match d'affilée, prouvant qu'ils ont une formation pour la division supérieure. Eux aussi seront sacrés champions bien avant le printemps. En milieu de semaine, ils jouaient contre Dunfermline, quand leur voisin était en Champions League. Aucun problème pour eux, devant.....44 000 spectateurs, bien plus que dans certaines rencontres européennes.

Vendredi prochain, c'est les états-unis, suivis par la Norvège. Rien à dire, matchs sans grande importance.

Résultats :
Motherwell 0 - Dundee United 4
Ross County 1 - Celtic 4
Aberdeen 1 - Hearts 3
Hibs 0 - Inverness 2
St-Johnstone 3 - Kilmarnock 1
Partick 0 - St-Mirren 3
Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans scottish football
commenter cet article
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 18:10
_70527319_pars.jpgL'histoire des nationalités des joueurs a rebondi quelque peu cette semaine. Tout avait commencé en Angleterre après que l'entraîneur de l'équipe nationale admettait qu'il pourrait accepter le belge / albanais Januzaj de Manchester United. Ce dernier pourrait en fait jouer pour plusieurs nations, la belgique ou il est né, l'Albanie ou la Turquie de part sa famille, et l'Angleterre où il travaille depuis quelques années. Jusque-là sans intérêt pour l'écosse. Mais voici que Berti Vogts se met dans le bain, en affirmant qu'il pensait signer Rooney. David Moyes a aussi confirmé son ntention de pousser l'ancien joueur d'Everton à jouer pour l'écosse, avec soit-disant des liens de famille écossaise. Finalement, aucun lien et Rooney bien anglais, joue maintenant pour cette équipe nationale.
Enfin, Strachan et le pays ne s'en plaignent pas pour le moment car après la victoire sur la Croatie mardi soir, l'écosse monte d'un seul coup a la 35e place au classement FIFA. Un bond de 28 places. Prochain matchs amicaux : vendredi 15 novembre suivi de la Norvège le 19. De dire que Strachan a envoyé un bol d'air frais est vite dit. La Croatie était déjà dans les barrages mais l'envie de gagner est tout de même revenu. On attend les véritables rencontres pour l'euro 2016 avec le tirage au sort en février prochain.

Dunfermline Athletic fréquentaient régulièrement l'élite européenne dans les années 60. Ils atteignirent les quarts de finale de la coupe des coupes en 1962. Malheureusement, ces derniers temps, les choses ont vite changé avec un redressement financier depuis mars 2013. Fin de saison en barrage de d.2 et après une défaite contre Alloa, ils se trouvent en d.3 avec Rangers. La vraie division des grands clubs déchus. Ancien joueur et entraîneur au club, Jim Leishman ( à droite sur la photo ) s'est mis en tête de reprendre le contrôle du club avec l'appui des fans. C'est fait, le groupe Pars United ( en photo ) est devenu cette semaine les nouveaux proprio. Maintenant il faudra améliorer la situation sur le terrain : défaite ce samedi contre leur rival East Fife, 2-1.

Ce mardi, les champions, Celtic, reçoivent l'Ajax d'Amsterdam en champions League. Après deux défaites, une victoire à la maison est impérative pour garder quelque espoir de continuer dans la compétition. Le milieu de terrain sera testé car les verts et blancs auront deux absents de marque. Le capitaine Brown est suspendu pour trois matchs et Commons s'est blessé durant la rencontre chez Hibs, ce samedi ( score final 1-1 ). Lennon n'était pas trop content avec les tacles des joueurs de Hibs, trop durs selon lui, avant les rencontres européennes. Il attend avant tout un grand match de Kayal, qui depuis sa blessure à la cheville en 2011 n'a pas retrouvé sa vraie forme. Ce mardi, toute l'attention sera portée sur lui.

Les choses ne s'arrangent pas chez Hearts avec 13 points de retard sur Kilmarnock. Samedi prochain, ces deux équipes s'opposeront et sans une victoire, les gars d'Edimbourg pourront surement dire au revoir à la Première League. Avec Boyd, ancien attaquant de Rangers, Kilmarnock a trouvé un vrai buteur, marquant encore ce samedi contre Ross County. Hearts, avec une formation sans vraie expérience, devra trouver la potion magique. St-Mirren, de leur côté, leur ayant pris trois points à Tynecastle il y a quelques semaines, s'écartent de la zone rouge avec un match incroyable contre st-johnstone. Les buddies de st-Mirren remportent leur première victoire à la maison, non sans difficulté. St-johnstone revenait au score par trois fois pour finir perdant 4-3 avec le dernier but en fin de match. Inverness laissent une fois de plus s'échapper Celtic avec leur première défaite à la maison contre Partick ( 2-1 ).
Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans scottish football
commenter cet article
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 17:44
n-SAINT-ETIENNE-POTEAUX-large570.jpgDans les années 70, les verts de St-Étienne recevaient le support de la majorité des français. Avec leur jeu d'attaque et des joueurs tels que rocheteau et Larqué, leur popularité dans le pays était immense. En 76, ils arrivaient en finale de la coupe des champions, ayant éliminé Rangers sur leur chemin. La finale aura lieu à hampden park contre le Bayern. Malheureusement, les poteaux en ce temps là étaient carrés et deux tirs des stéphanois auraient trouvés les filets allemands. La SFA a finalement décidé de les vendre. Pour 20 000 euros, ces fameux poteaux ont été achetés par le club français pour figurer dans un nouveau musée du club, ouvrant ses portes en décembre. Un peu cher pour un morceau de bois !!


Pas de match international ou de rencontres en Premier League, continuons donc notre tour d'écosse des clubs avec l'un des plus populaires : Hamilton Academical. Le club de la région de Lanarkshire, au sud de Glasgow est l'un des piliers de l'histoire du foot écossais. Surnommé les Accies ( avec le son "k" ), il fut établi en 1874 dans une école : Hamilton Academy, le seul club professionnel avec de pareilles origines. Les années 30 allaient rester les meilleures pour le club qui finissaient régulièrement dans le haut du classement. Malheureusement, la guerre prenaient la plupart des joueurs et ils ont eu du mal depuis à revenir a ce niveau.

En 1971, ils faisaient les gros titres en étant le premier club britannique a signer trois joueurs de l'Europe de l'est. Durant les années 90, les régulations pour les stades sont imposées et Douglas Park, leur stade depuis 1888, doit fermer. Commence alors sept ans de voyage pour les supporteurs et équipe qui jouera sur d'autres stades, dont celui de Partick Thistle. Enfin, en 2001, un nouveau Douglas Park s'ouvre. On a assisté en douze ans a une équipe ascenseur et cette saison, ils pourraient une fois retrouver l'élite.

La d.2, ou championship maintenant appelé, est donc emmené tambour battant par Hamilton. Leur milieu de terrain était parti pour wigan et son transfert pour Everton, l'été dernier pour 15 million de livres, devraient assurer un bon revenu pour les patrons de Hamilton. L'argent est promis pour le futur du club et en ce moment, tout va pour le mieux. Dans le club, on trouve deux français : Anthony andreu formé à Monaco et Antoine-courier, un peu plus âgé, 30 ans, qui semble avoir déjà fait le tour du monde. Formé au P.S.G., il est arrivé en 2008 chez Hibs, Dundee FC, puis Hamilton, repartant vers la Chypre en 2010, revenant chez Hamilton cet été.

Dans le bas du tableau Championship, on a les tombeurs de Celtic en coupe de la ligue, Greenock Morton. Ces derniers on fait appel a l'ancienne vedette de Rangers, Nacho Novo. Après avoir quitté l'écosse en 2010 après 6 saisons chez Rangers, il retourna en Espagne. Morton a bien besoin d'un changement car ils n'ont qu'une victoire sur huit matchs, malgré leur succès en coupe de la ligue. Ce week-end, Morton-Hamilton s'est conclu par un nul 1-1.
Au fait, mardi soir, l'Ecosse reçoit la Croatie.
Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans scottish football
commenter cet article
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 17:58

_69270848_green.jpgChez Rangers, les choses sont largement plus compliquées. Les résultats, à première vue pour la période juin 2012-2013 ne sont pas trop bons avec une perte financière de 14 millions de livres sterlings. Malgré cela, les dirigeants voient le beau temps venir car ces chiffres sont dans le plan de 5 années prévu pour sortir de la crise financière. Tout revenu est en chute libre, a part les billets d’abonnement (plus de 35 000). Une fois de plus, on se penche sur les supporteurs et leur loyauté envers le club pour tenir le coup car les dépenses n’ont pas trop baissées. Comment peut-on être en perte de vitesse et dépenser presqu’autant qu’avant. En s’appuyant sur cette loyauté.
A noter qu’il existe une grogne chez certains actionnaires pour se débarrasser de quelques dirigeants avec des salaires exorbitants. Charles Green ( en photo ), l’ancien patron recevait 933.000 par an et Brain Stockbridge, directeur des finances du club en était a 400.000 livres plus bonus. Il y a de quoi se poser de sérieuses questions sur la direction de l’argent quand soi-disant le club est en pleine crise. L’assemblée générale du club aura lieu le mois prochain. Avec impatience.
Samedi dernier, contre Stenhousemuir, gagné 8-0, les choses n’étaient pas trop claires dans le stade. Rangers avaient organisé une parade militaire pour fêter l’armée britannique, sorte de 14 juillet, avec allusion bien sûr à l’Irlande du Nord. Aux dernières nouvelles, il y aurait eu quelques débordements de la part des supporteurs et militaires avant le match. Comme toute affaire de l’armée, secret absolu mais enquête est menée.
Avec Celtic, la situation est complètement opposé : le club fait pour la première fois depuis pas mal d’années un profit, grâce aux matchs de Champions League. Sur le terrain, ils sont dans un groupe de rêve ou chaque match est l’idéal pour les fans. Ce mardi, ils recevaient Barcelone, en espérant refaire le même coup que l’an passé : une victoire. Messi étant absent, on pensait que les choses iraient plus facilement au milieu de terrain. Mais, les joueurs de talent manquent a l’appel. Waynama et Hooper sont partis et pour les remplacer….pas grand monde.
 Le capitaine, Brown, n’a jamais été un joueur exceptionnel, typique écossais, et se prenant un carton presqu’a chaque match. Je me souviens que le milieu finlandais de Kilmarnock, arrivé en Ecosse, il y a deux ans avait critiqué le jeu et les arbitres, disant que si les officiels respectaient la loi, ils renverraient la moitié des joueurs dans les vestiaires a la mi-temps. Triste vérité.
Le jeu est beaucoup trop dur et sans tact pour l’Europe. Et quand certains joueurs de Celtic font des commentaires tel que «  Neymar, on va s’en occuper sur le terrain » on sent qu’il y aura des problèmes car les arbitres de la Champions League ne badinent pas : rouge pour Brown après un léger coup de pied sur l’avant de Barcelone.  Un quart d’heure de la fin, les catalans attaquent et marquent : 1-0. A part un coup de tête de Mulgrew au ras du poteau et deux parades de Forster, rien d’autre.
Dernière journée avant la trêve internationale ce week-end, et l’attention se tourne vers le bas du tableau avec le choc Hearts - St.Mirren. Les gars d’Edimbourg voulaient a tout prix les trois points pour revenir tranquillement dans le gruppetto, refaisant ainsi leur retard de 15 points, instauré au départ pour redressement financier. Malheureusement pour eux, les buddies de St-Mirren étaient mieux motivé pour un bon résultat, 2-0 à Edimbourg. Celtic s'échappent après leur victoire, 2-0 aussi sur Motherwell et la déroute d’Inverness à Perth, 4-0.

Résultats :
Celtic 2 - Motherwell 0
Dundee United 1 - Kilmarnock 0
Hearts 0 - St-Mirren 2
Ross County 1 - Aberdeen 0
St-Johnstone 4 - Inverness 0

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans scottish football
commenter cet article
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 18:23

_69934168_mulgrew.jpgOn a vraiment un curieux phénome de docteur Jekill and Mister Hyde avec Celtic. A la maison, ils sont presqu’impossible à battre en soirée européènne. Une ambiance du tonnerre et des joueurs qui donnent le maximum. A l’extérieur, c’est la vraie déconfiture et on realise qu’ils leur manquent encore un peu de talent dans les rangs. L’équipe se decouvre et offre un bon jeu, reconnu par tous les entraineurs adverses, mais….c’est la que le bas blesse car ça ne marche pas. La naivete prend le dessus  et au lieu de garder un score de 0-0, ils continuent à attaquer, et par malchance ou fatigue, prennent un ou plusieurs buts sur la fin. Voila 22 matchs de Champions league joues avec une victoire et un nul, bref 4 points sur un total de 66. Sans commentaire.
Si Lennon, l’entraineur, veut faire quelque progress, il devra resserer les boulons à l’arriere de l’equipe. Il le disait avant le match, Milan est à prendre. Avec le nombre de blessés, Celtic auraient une bonne chance de ramener au moins un point. Malheureusement, une fois de plus, même scenario, ils jouent bien avec des occasions tranchantes mais sans but. 0-0 en vue, mais non, dans les dix dernières minutes, Milan marquent par deux fois en quatre minutes. Mulgrew ( en photo ), milieu de Celtic le précisait en déclarant qu’il préférerait avoir des points au tableau que des admirateurs du jeu.
D’un seul coup, les critiques négatives se font entendre et l‘entraineur admet que la seule chance de passer les groupes serait de finir deuxieme. L’excuse donné pour le moment est le manque d’un buteur de Champions League que le club ne peut se permettre d’acheter. Ayant reçu 12 millions pour Wayama, les dirigeants veulent tout simplement garder le magot et Lennon doit bien le savoir, trouvant impossible de critiquer le club.
Sur le championnat, les champions sont bien partis pour en finir le plus vite, surtout après la défaite d’Inverness chez Aberdeen. Celtic ont controlé leur premiere mi-temps avec un avantage de deux buts. Les visiteurs, portant les couleurs de l’AC Milan, rouge et noirs, réagissaient en deuxioeme periode, en marquant à dix minutes de la fin.  Ils offraient aux supporteurs de Celtic une fin de match difficile avec en particulier un arret spectaculaire de Forster, leur gardien dans les arrets de jeu et un ballon s’ecrasant sur le poteau.
De leur côté, Inverness se rendaient chez Aberdeen, qui eux aussi marquaient à dix minutes de la fin, mettant Aberdeen en troisieme position. Celtic a toutefois un match de retard contre St-Mirren.
Dans le bas du tableau, c’est la meme galère pour Kilmarnock et St-Mirren. Ces derniers ont bien du mal avec un seul points en six rencontres, et la pression sur leur entraineur continue. Celui de Hibs maintenant rigole apres un début de saison difficile. Son équipe est imbattue dans les cinq derniers matchs suivant leur victoire ce week-end. 2-0. Kilmarnock n’ont pu que faire match nul 1-1 chez Partick, leur but venant de l’ancien Rangers Kris Boyd.

Résultats :
Celtic 2 - St-Johnstone 1
Dundee United 2 - Motherwell 2
Aberdeen 1 - Inverness 0
Ross County 2 - Hearts 1
Hibs 2 - St-Mirren 0
Partick 1 - Kilmarnock 1

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans scottish football
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Erwan Ansquer
  • : Toutes les dernieres nouvelles du foot ecossais avec une analyse chaque semaine des resultats et des matchs a venir.
  • Contact

Résultats


Recherche

Liens