Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 18:10

La grande nouvelle de la semaine est venue de chez Celtic qui ont trouvé le successeur de Lennon en la présence du norvégien Delia. Une fois de plus, la direction de Celtic prend le contre-pied sur les plans de beaucoup de supporteurs, pensant à signer une vedette. Roy Keane avait dit non en début de semaine et l’attention se portait sur l’ancien entraineur de West Brom, Steve Clarke.

Certains penseront que les patrons veulent garder leurs gains et depenser prudemment mais les aléas du club peuvent vite tourner contre eux aussi. Allez le demander à leur rival, Rangers. Une mauvaise saison et c’est le retour des problèmes financiers. Et le premier rendez-vous sera les premiers tours de qualification pour la Champions League, cruciaux pour le club. Le 15 ou 16 juillet aura lieu le coup d’envoi de la saison pour Celtic, plus important que tout autre match de championnat que Celtic devraient encore remporter.
Question signature, c’est encore tôt mais l’ancien gardien de Hearts, Craig Gordon, semble être le premier a rejoindre le club. Le nouvel entraineur a pourtant souligné qu’il espérait garder Forster au club, en ce moment avec l’équipe anglaise en coupe du monde.

De l’autre cote de l’écosse, les choses sont bien différentes avec Hibs. Ce samedi, les plus ardus fans avaient organisé une manif. pour demander la démission du patron, Rod Petrie. Tout cela est organisé par l’ancien milieu de terrain Paul Kane avec d’autres gloires tels Gordon rae et Pat Stanton. On se doute bien que le club ne puisse pas remonter de si peu en Premier League. Rappelons qu’il y a Rangers et Hearts avec eux, qui devraient prendre les deux premières places.

L’entraineur Butcher devrait commencer toute discussion sur son avenir des le début de la semaine et une décision sera prise immédiatement pour les transfèrs de joueurs. Enfin, Leann Dempster, une des patronnes du club a demandé aux supporteurs de montrer un front uni pour la saison à venir, refusant l’accès à une des tribunes pour la manifestation. Ce n’est pas trop le moment pour la division dans le club selon elle.

A l’approche de chaque coupe du monde, on a le même refrain sur l’evenement de 78. Cettte année-la restera dans les annales pendant longtemps et je crois sincerement qu’elle est bien ancrée dans la mentalite de la majorité d’ecossais. Cette coupe du monde a eu un choc enorme sur la population, et je ne blague pas. En voici l’histoire.
Tout commence avec un entraineur, Ally MacLeod, qui en 1966 s’occupe du club de Ayr United. Il les envoie en demi-finale de coupe d’ecosse et coupe de la ligue. En 1973, il bat le record d’affluence dans le stade avec plus de 25 000 spectateurs avec une victoire sur Rangers, 2-1. En 1975, il prend charge d’Aberdeen où il gagne d’entrée la coupe de la ligue contre Celtic. Voilà l’intro sur Ally.
En 1977, il se fait offrir le poste d’entraineur de l’equipe nationale. Apres quelques mois au boulot, il s’impose devant l’Angleterre a Wembley et qualifie le pays pour la coupe du monde en Argentine en battant la Tchecoslovaquie, alors championne d’Europe.
C’est le delire dans le pays. L’optimisme est au maximum avec les medias montant le tout d’un cran. Le comédien écossais, Andy Cameron, fait un 45 tour ( o.k., CD ) « Ally’s Tartan Army » qui se trouve 6e au hit parade. L’equipe fait meme un tour d’honneur de Hampden devant 25 000 personnes avant de s’envoler pour Buenos Aires.

L’histoire se corse quand il aurait affirmer que l’Ecosse allait en Argentine pour bousculer plus d’une equipe et gagner le trophée. Avec des joueurs talentueux comme Dalgleish, Souness et Joe Jordan, pas de problème en théorie. La réalité allait être plus dure a avaler : Premier match, humiliation contre le Perou, défaite 3-1, suivi d’un match nul conte l’Iran. Il fallait ensuite battre les Pays-bas par 3 buts d’écart, et ils seront a deux doigts de le faire, 3-2 score final ici pour l’écosse avec un but superbe de Gemmill, rentré depuis dans les archives comme l’un des meilleurs buts de coupe du monde.

Tout allait tourner au cauchemar et le pauvre MacLeod, qui décèdera en 2004 donnait un rêve aux écossais. Un personnage hors du commun.

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans foot football ecosse foot ecossais
commenter cet article
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 16:33

Le match de la dernière journée, et certains diront de la saison, se déroulait a Easter Road, sur le terrain de Hibs. Il n’y avait aucune equipe de Old Firm, Celtic ou Rangers, et n’impliquait aucune formation du clan des six premiers. Tout simplement, Hibs acceuillaient Kilmarnock. Mais, la journée de milieu de semaine a fait monté la tension d’un cran : Kilmarnock gagnant chez eux contre St-Mirren et Hibs perdant chez Ross County.

Des cinq equipes possibles pour le barrage, il ne restait que ces deux. Ce match n’était pas pour les spécialistes de foot car ici, on oublie toute tactique et on se concentre sur les tacles durs. On aurait pu prévoir le résultat, victoire de Kilmarnock, car Hibs est au point zéro de confiance. De l'autre côté, l'avant-centre et ancien Rangers, Boyd est en pleine forme et a sûrement sauvé le club de la possible descente. C'est lui qui évidemment inscrira le but de la victoire juste avant la mi-temps.

Maintenant les hibees doivent attendre le vainqueur des barrages en d.2. Et les supporteurs, pas contents, ont organisé juste après le match une manifestation de colère. Hibs avaient refuse la tele pour le match, espérant le bénéfice d’un stade comble. Plus de 15 000 personnes avaient fait le déplacement et beaucoup repartaient reçus et meme en colère. Treizieme matchs sans victoire, ils leur faudra en trouver au moins une pour rester en Premiere League.

Pour les barrages, suivez bien ici car le système écossais fait encore des miracles dans les complications. Logiquement le deuxième de d.2 aurait accéder directement au match. Non, le troisième a en ce moment un aller-retour chez le quatrième et le vainqueur jouera contre le deuxième, Hamilton. Puis, le match contre Hibs pourra avoir lieu.


Alors, on a eu Falkirk qui se sont débarrasses de Queen of the South, après un deuxième manche des plus excitantes : Defaite 2-1 a l’aller, Falkirk perdaient 1-0 a la mi-temps, revenaient a la marque de 2-1, prolongations et a la derniers minute, victoire in extremis, Prochain passage Hamilton, et la semaine suivante, le vainqueur contre Hibs.

Ce dimanche se déroulaient les trois dernières rencontres du haut du tableau. Et pour ne pas rester sur leur fin, l'une d'entre elles allait nous donner pas mal de frissons aussi. Aberdeen accueillaient Motherwell, qui se devaient de gagner pour terminer devant les rouges du nord-est. Dans les arrêts de jeu, avec le score a 0-0, on assiste a un coup-franc pour Motherwell. Un vrai coup de botte dans la surface, le gardien loupe le ballon qui frappe la barre, revient dans les six mètres, mêlée, et un coup de patte d'un avant de Motherwell pour le but.

La deuxième place est ravie sur le fil, avec un bonus de 250 000 livres comme différence avec la troisième position. Pas contents les joueurs et supporteurs d'Aberdeen. Une grosse déception pour l'entraîneur, McInnes, qui récolte la coupe de la ligue mais mettait tous ses espoirs sur la position de dauphin de Celtic dans le championnat. Ici aussi, un grand public déçu, 17 000, espérant que l'an prochain ils termineront une place au dessus.

Chez Celtic, les choses étaient beaucoup plus simples : le titre acquis il y a quelques semaines. Il reste toujours les questions, et si..... Une défaite de championnat toujours dans la gorge du capitaine Brown, déception dans les coupes, surtout contre Morton, et un passage trop court en Europe. Pas mal de préparation dans les prochaines semaines pour l'entraîneur Lennon.

Le week-end prochain, le finale de la coupe d'écosse se tiendra chez Celtic entre Dundee United et St-johnstone. Les deux formations ont préféré jouer en évitant toute blessure aux joueurs clé ce dimanche. Ce qui a donné deux défaites : 3-1 pour dundee United chez Celtic, avec les adieux possibles de Samaras marquant un penalty. 2-0 pour Inverness, dominant tranquillement la partie face a St-Johnstone. Les deux finalistes avaient vraiment la tête ailleurs.

Résultats :
Celtic 3 Dundee United 1
Aberdeen 0 Motherwell 1
Inverness 2 St-johnstone 0
Hibs 0 Kilmarnock 1
Partick 2 Ross County 3
St Mirren 1 Hearts 1

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans foot ecossais football scotland
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Erwan Ansquer
  • : Toutes les dernieres nouvelles du foot ecossais avec une analyse chaque semaine des resultats et des matchs a venir.
  • Contact

Résultats


Recherche

Liens