Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 18:17

Rien, absolument rien sur deux semaines. Les seuls mouvements d’activité provenaient de Ibrox, le fief de Rangers, et pas sur le terrain mais une fois de plus dans les bureaux.
La semaine dernière, on parlait d’utilisation frauduleuse d’argent pour l’achat de joueurs dans les années 2000. Durant cette période, Rangers remporta cinq titres de champion d’écosse et, il y a deux, une enquête de la ligue prouva que “oldco”, ancien Rangers d’avant-faillite, avait ete a la bordure de l’illégalité mais sans effet sur le plan sportif de l’équipe.
Changement de situation lundi dernier quand le club voulait avant tout calme tous les esprits et demandait a tous d’avancer et de s’occuper plus du foot a proprement parler.
L’ancien joueur de Celtic du début du siècle, Darren O’Dea, mettait son grain de sel a l’affaire en demandant que la ligue retire a Rangers tout titre gagner dans les dix années de doute.
D’un autre point de vue, Paul Lambert, ancienne vedette de Celtic, restait plus philosophe et prenait en exemple le titre manqué pour Celtic en 2005. Celtic, avec deux points d’avance, jouaient chez Motherwell et Rangers chez Hibs. Grande confiance pour Celtic mais un certain Scott McDonald passait par là pour Motherwell en marquant deux buts. Rangers battait évidemment Hibs et de meme coup se régalait du titre dans la poche par miracle. Rien à critiquer la-dessus.
Le club lui-meme, Celtic reviennent aussi a la charge en taquinant la SFA, en demandant que les titres soient retirés mais sans grande conviction…

S'ajoutant aux problèmes financiers, on a aussi Mike Ashley, propriétaire de moins de 9 % du club, qui revient à l'attaque. Les dirigeants écossais de la SFA avaient reconnu Dave King parfaitement apte à prendre la charge du club malgré tous ces problèmes en Afrique du Sud. S'étant fait remettre en place par les nouveaux dirigeants, Mike Ashley n'a toujours pas digéré la nouvelle et entend se lancer en tribunal contre la SFA, leur prouvant qu'ils avaient tort de lui accorder le droit de dirigeant chez Rangers. Deux dates de tribunal sont prévues, le 11 décembre et en février. Comme si Rangers n'avaient pas,assez de problèmes .

Sur le terrain, les choses sont bien différentes. L'équipe a été reprises en main par l'anglais Warburton, qui avait dit un super travail chez Brentford en les envoyant en D.2. Avec une majorité de jeunes joueurs anglais, il a certainement fait un début de saison prometteur. Tout le monde attend avec impatience le jour de la montée, Celtic les premiers. L'ambition ultime de l'entraîneur, une place en Champions League, le plus vite possible. Si tout va aussi bien que ca, il pourrait faire un retour rapide vers l'Angleterre, avant même de voir champions d'Écosse.

Dennis Law, ancienne gloire de Manchester United, est revenu au pays pour se lancer dans une nouvelle campagne. Pour redonner le goût du football aux jeunes, il veut leur offrir le droit de jouer dans les rues des villes écossaises. Law a commencé à travailler avec la municipalité d'Aberdeen qui lui a promis de retirer toute pancarte des jardins publics interdisant de jouer au foot. Bon début. En espérant maintenant que les jeunes se décident à venir taper dans un ballon, au lieu de rester à l'intérieur jouer à l'ordinateur.

Repost 0
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 18:24

Les choses auraient vraiment du mal à être pire pour Celtic en Europe. Molde, club norvégien et Petit Poucet du groupe d'Europa, par deux fois à donner aux champions ecossaIs une vraie leçon de football. Deux victoires faciles pour les norvégiens restent encore dans la gorge de l'entraîneur de Celtic, Deila. Ce dernier garda l'ensemble de son équipe dans les vestiaires pendant une demi-heure après le match, râlant sur tous les joueurs à part Tierney, 18 ans, le seul à avoir montré du caractère en deuxième période.

La pression se fait sentir chez Deila, vu qu’il déclarait en arrivant au club qu’il serait jugé sur les résultats en Europe. Pour beaucoup, en ce moment, c’est une marche en arrière pour Celtic. Deila s’aperçoit tout simplement que l’écart entre les matchs européens et le championnat est trop important. Sans Rangers, Celtic n’a plus aucun « grand » match. Le record de Deila en Europe est vraiment pauvre avec douze matchs joués, cinq défaites, cinq matchs nuls et seulement deux victoires.

Incroyable tout de meme que la défense de Celtic puisse prendre des buts aussi faciles. Il faut admettre que le duo de Van Dyke et Denayer n’a pas été remplacé. Jeudi soir, on avait en spectacle quatre changements a l’arrière, montrant que la fébrilité du club. Simunovic dut après blessures devait être remplacé, Boyata n’a pas le talent espéré, Bitton fut expulsé en deuxième mi-temps et on finit avec le milieu offensif Armstrong qui se retrouva arrière gauche. La vraie panique ! et selon Bitton, ce fut un embarras énorme a ce niveau européen.

Du cote des supporteurs, la solution est extreme et durant l’après-match de jeudi, beaucoup voyait venir la démission de l’entraineur. A ce point-là ! Celui-ci, dans sa conférence de presse soulignait que Celtic peut encore se qualifier et cherchait le positif de la soirée horrible qui venait de se tenir Celtic Park. Il faut admettre que deux victoires leur donnerait le billet pour le prochain tour après Noel. Prochain match a la maison contre Ajax le 26 novembre. Ce dimanche, même topo. Bien que menant 3-0, on sentait la défense fébrile et prône aux erreurs. Ross County réduisait le score. Boyata et Ambrose manquent tout simplement de confiance. Score final : 4-1 pour les champions.

De l’autre cote de Glasgow, les choses ne sont pas meilleures. Dimanche dernier, Hibs avaient arrêté Rangers dans leur quête de faire toute la saison sans défaite, en les battant 2-1. Rangers tient toujours la tête avec cinq points d'avance et ce week-end, ils n'ont fait qu'une bouchée d'Alloa, 4-0. Leur entraîneur a bien sûr attiré l'attention de clubs anglais cherchant un coach, notamment Queens Park Rangers. Pour le moment il évite tout commentaire sur ce sujet.

Dans les bureaux, les choses ne sont pas encore trop claires. L'utilisation d'argent provenant d'un fond spécial pour employeur a été prouvé illégale par les impôts de Glasgow. Ces tactiques ont été opérées entre 2001 et 2012, commençant sous le regne de David Murray. Ça leur a permis notamment d'acheter des joueurs de qualité et de remporter pas mal de trophées.

Aux dernières nouvelles, certains auraient pensé à condamner Rangers à leur retirer tout titre et trophée gagner dans cette période vu que le club n'existe plus ( en théorie ), il serait impossible de recevoir une compensation financière. J'aurais plus de temps de revenir sur la situation de Rangers la semaine prochaine, car il y a une semaine de repos pour la première League.

Hearts continuent leur bonne forme en restant derrière Celtic, battant Hamilton 2-0 chez eux, devant près de 17 000 personnes. Aberdeen les suit de près en prenant leur premier trois points en six rencontres, cette fois-ci contre Dundee United, qui eux restent bien ancrés comme lanterne rouge.

Résultats :

Aberdeen 2 - Dundee United 0

Dundee 1 - Patrick 1

Motherwell 1 - Inverness 3

Hearts 2 - Hamilton 0

St Johnstone 2 - Kilmarnock 1

Ross County 1 - Celtic 4

Repost 0
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 17:53

L'énigme Aberdeen continue : à savoir comment cette équipe est passée en six semaines de challenger au titre a une troisième place qu’ils auront du mal a conserver s’ils continuent leur série noire. Hearts, en allant gagner chez Patrick, 4-0, leur ont pris cette place de dauphin.

McInnes, entraineur d’Aberdeen, se demande surement comment les choses ont autant changé. Un seul point de pris en cinq matchs de championnat n’est pas suffisant pour ranimer ce challenge et un voyage chez Celtic était l’occasion de rêve pour arrêter les champions de partir vers un autre titre.

Malheureusement pour Aberdeen, Celtic ont un avant-centre en or, qui marque presqu’a chaque match. Griffiths est en pleine forme et ouvra la marque avant la mi-temps et juste après la pause sur un penalty. Forrest ajoutait un troisième avec Rooney pour le but de consolation. Score final 3-1. Cette défaite s’ajoute aux malheurs des rouges du Nord-est alignant une 21e défaite d’affilée chez Celtic Park en 11 ans !!

Et le reve d’un titre s’envole pour Aberdeen avec Deila, entraineur chez Celtic, se réjouissant du score. Il lui reste toujours à se prouver jeudi soir quand ils reçoivent Molde.

En milieu de semaine, Celtic sont allés chez Hearts, et Griffiths, ancien Hibs, s’est régalé de marquer un superbe but. Ils se retrouvent en demi-finale de la coupe de la ligue après la victoire 2-1 sur les hommes de la capitale.

Chez Rangers, la situation financière doit sûrement être meilleure car cette semaine, ils ont refusé de se lancer en bourse pour ramasser un peu plus d'argent. Ils attendent avant tout que les manigances judiciaires avec les anciens patrons soient clarifiées, si cela est possible !

Selon Dave King, nouveau patron, il n'y aurait pas urgence pour investir dans l'effectif, donc, pas de panique, surtout que les resultats prouvent qu'ils sont sur la bonne voie pour rémonter parmi l'élite.

Ce dimanche, pourtant, Rangers sont tombés sur une equipe de Hibs déterminés à réduire l’écart au classement et de donner à Rangers leur première défaite de la saison. Score final pour Hibs, 2-1, qui restent maintenant 5 points derrière les leaders, Rangers.

Il y a un an, Dundee United faisait un début de saison de tonnerre avec huit victoires et touchait le haut du tableau. Ross County, de leur côté, étaient en pleine déroute et trouvait la vie difficile en bas de classement.

Ce week-end, les rôles sont inversés avec Dundee United, lanterne rouge et une seule victoire. Ross County, aux portes d'une place en Europe et en demi-finale de la coupe de la ligue, tout va pour le mieux. Ce samedi, le vent de la chance semble avoir tourné car Dundee United ont pris trois points suite à un penalty dans les dix dernières minutes.

L’ultime quart de finale se déroule ce mercredi entre Hibs et Dundee United. Impossible de prévoir un résultat car les deux formations pourraient sortir le grand jeu ou rien du tout. A noter donc, qu’ils rejoindront Celtic, Ross County et St-Johnstone pour le tirage au sort des demi-finales.

Résultats :

Celtic 3 - Aberdeen 1

Patrick 0 - Hearts 4

Dundee United 1 - Ross County 0

Inverness 1 - Dundee 1

Hamilton 2 - St Johnstone 4

Kilmarnock 0 - Motherwell 1

Repost 0
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 17:57

Deila, entraineur de Celtic, sait très bien qu’il sera jugé pour ses résultats en Europe, soit Champions League ou Europa. Pour le moment, c’est le désastre complet. Une fois de plus, il a affaire au mystère “ Celtic en Europe”.

Apres la défaite contre Molde jeudi dernier, les champions écossais se retrouvent lanterne rouge d’un groupe au niveau très moyen. Molde n’est que septième de leur championnat mais ont donné une vraie leçon de foot a Celtic.

Et c’est sans parler des disputes avec les supporteurs apres-match et le manque de discipline de Commons. L’avant-centre n’a pas trop aimé être remplacé par Ciftci vers la fin du match et s’est enervé quelque peu en s’asseyant sur le banc des remplaçants.

Tout cela pris en direct donnait plus de spectacle que le match lui-même qui a ce moment-la - 3-1 - était plus ou moins fini. Celtic avait réduit la marque a 2-1 mais immédiatement, Molde répliqua pour consolider leur avance de deux buts..

Trop facile et comme je le disais, des supporteurs ayant fait le déplacement en Norvège, pas trop content de l’attitude de certains joueurs et du remplacement de Commons par Deila.

L’entraineur insiste que tout n’est pas perdu et qu’il faudra un maximum de points sur les deux rencontres à venir à domicile. Affaire à suivre.

Sachant que les revenus d'un club aussi grand que Celtic sont limités, les dirigeants ont lancé l'idée de mettre leur club en franchise aux États-Unis et en Asie. Une tournée d'avant-saison est déjà organisé et la popularité des matchs envoie Celtic sur une autre planète. Ils rencontrent les grands clubs anglais et se demandent comment ils ne gagnent que des miettes comparés aux gars anglais. La franchise devrait certainement rapporté un bon salaire car le club rassemble pas mal de supporteurs de part le monde.

Cet après-midi, les champions ont oublié tous leurs problèmes et n’ont fait qu’une bouchée des derniers, Dundee United en leur infligeant un 5 - 0. Commons s’est rattrapé de sa frustration en marquant un doublé.

Une autre défense en pleine déroute est celle d’Aberdeen. Ils recevaient Motherwell, avec leur nouvel entraineur McGhee, une ancienne vedette d’Aberdeen, qui avait revigoré son equipe après la défaite contre Celtic. Motherwell montraient vite leurs intentions. Contre toute logique de début de partie, Aberdeen prenait l’avantage avant la pause. Rooney marquait son septième but de la saison.

L’australien et buteur McDonald arrivait sur le terrain avec une demi-heure restante et montrait a McGhee qu’il a encore un peu de talent restant malgré son âge, 32 ans.

Samedi prochain, Aberdeen se rendent chez Celtic et ils se doivent de se ressaisir s’ils pensent continuer leur challenge pour le titre.

Hearts gardent la pression sur Aberdeen en prenant un 2-0 sur Ross County. Malgré une expulsion, le club de la capitale reste bien ancré à la troisième place et on sent que le trio de tête s’échappe déjà. En milieu de semaine, Hearts recevront Celtic pour le compte des quarts de finale de la coupe de la ligue. Ce devrait être assez animé à Tynecastle, retrouvant les grandes soirées que les supporteurs de Hearts n’avaient pas vu depuis quelques temps.

Resultats :

Dundee 1 - Kilmarnock 2

Aberdeen 1 - Motherwell 1

Celtic 4 - Dundee United 0

Patrick 1 - Hamilton 1

Inverness 0 - St-Johnstone 1

Hearts 2 - Ross County 0

Repost 0
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 17:46

Commençons par les bonnes nouvelles : Gordon Strachan, entraineur de l’équipe nationale, a signé un nouveau contrat de 2 ans pour espérer accéder à la coupe du monde 2018.

Un groupe difficile pour l’euro a donné confiance aux supporteurs et autorités de renouer le contrat. Tout avait commencé par un nul 1-1 en Allemagne, contre les champions du monde. Il fallait avant tout être consistant et, comme je le disais, la semaine dernière, une défaite en Georgie mit fin à tout espoir de qualification.

Strachan doit faire jouer les jeunes joueurs dès le 4 septembre a Malte. Le groupe comprenant l’Angleterre, la Slovaquie, la Lituanie et la Slovénie, n’est certainement pas impossible à s’en sortir mais il faudra s’assurer des trois points face aux equipes soit-disant plus faciles, à commencer par Malte.

Mark McGhee, assistant de Strachan, a été le premier a reconnaitre le travail de l’entraineur. Il aurait donné aux joueurs une énorme confiance dans leur jeu. Lui-même est devenu l’entraineur de Motherwell durant la semaine et se prepare deja a une tache rude avec leur premiere rencontre contre Celtic.

Sans surprise, une défaite allait commencer son règne a Fir Park, a Motherwell, 1-0. McGhee prenait le risque de changer la composition de l’équipe et admettait quelques erreurs à la mi-temps.

Apres avoir deja été le patron ici meme en 2009, il revient a la charge. Il aura pris une bonne experience depuis ce temps et pensera qu’il pourra conduire Motherwell dans le clan des six premiers, après cette rencontre serrée contre les champions. Ils auraient pu avoir un penalty quand Wes Fletcher tomba dans la surface mais rien ne changeait la decision de l’arbitre.

Et maintenant la mauvaise nouvelle, sauf si vous etes un supporteur de Celtic : les choses sont revenues à la normale. Une seule equipe en tête depuis quatre ans.

Rien ne pourra changer les affaires ecossaises : les autres equipes manquent de force pour donner aux champions un vrai challenge, ce que disait Collins, assistant chez Celtic, en debut de saison.

Aberdeen est completement en déroute ces temps-ci et après une lueur d’espoir de prendre le titre de champions, ils ont tout simplement abdiqué au titre. trois défaites de rang en championnat ont mis des doutes dans le clan d’Aberdeen.

Ce vendredi, après un 2-0, chez Ross County, McInnes, entraineur, admet que l’équipe a perdu sa confiance malgré un gros travail des joueurs. Selon lui, quelques actions dans le match aurait pu leur donner trois points.

Ross County, quand a eux, sont en pleine forme et ont mis de cote la deception de perdre leur derby contre Inverness. Ils s’étaient hissés a la troisième place, avant que Hearts n’aillent gagner chez Dundee United, 1-0.

Une fois de plus, Celtic continuent leur train-train de victoire et laissent tout le monde derrière se chamailler pour les places d’honneur.

Dundee United viennent de nommer leur nouvel entraineur en la personne de Mixu Paatelainen. Ce dernier fut l’avant-centre de la meme equipe dans les années 80. Il retourna dans son pays natal, la Finlande, pour être l’entraineur de l’équipe nationale mais fut renvoyé en juin dernier après quatre ans au poste.

Il prend les commandes d’un club en pleine crise de confiance qui cherche rapidement à mettre des points au compteur, car Patrick s’éloignent d’eux, après leur victoire chez St-Johnstone.

Paatelainen fut surpris par le manque d’encouragement de ses joueurs et laissant les trois points pour Hearts, ce dimanche midi. Les choses ne peuvent que se compliquer car leur prochain match est contre…Celtic en déplacement, dimanche.

Résultats :

Motherwell 0 - Celtic 1

Dundee United 0 - Hearts 1

Hamilton 1 - Dundee 1

St-Johnstone 1 - Patrick 2

Kilmarnock 2 - Inverness 0

Ross County 2 - Aberdeen 0

Repost 0
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 18:10

Cette fois-ci, c’est fini. L’équipe d’Ecosse n’ira pas en France et doit maintenant se préparer pour les éliminatoires de la coupe du monde 2018.
Le match contre la Pologne a achevé tout espoir. Le match nul, 2-2, ne fut pas suffisant car au même moment l’Irlande battait l’Allemagne, 1-0 a Dublin. Les résultats commencèrent a vaciller avec la défaite contre la Georgie, 1-0, suivi d’une autre contre l’Allemagne a Glasgow, 3-2, malgré un match époustouflant.
Au meilleur des cas, l’Ecosse aurait terminé troisième pour les barrages, et tout le monde pensait déjà l’accepter. Evidemment, L’Allemagne prenait la première place et derrière, ça se dénouait dans un mouchoir.
Les bons résultats de l’écosse, pas de défaites contre les irlandais ou polonais, restent mitiges quand ils souffrent face a la Georgie. Ces campagnes de qualification ne se font pas que sur un ou deux bons résultat mais sur deux ans d’effort et de travail.
On se demande alors si Strachan, l’entraineur, gardera son poste dimanche soir après le match contre Gibraltar. Et ce fut l’une des premières questions posées par les journalistes. Il refusa d’y répondre car, comme tout le monde, jeudi soir, il était au bord d’une grosse déprime.
Le match contre la Pologne était une vraie montagne russe d’émotion. Les visiteurs marquent au bout de trois minutes, un but selon Strachan, qui aurait du être signale hors-jeu. Une égalisation de toute beauté de Ritchie avant la mi-temps, redonnant espoir. Fletcher, enfin, donnait l’avantage et a ce moment-la tout Hampden se trouve sur un nuage de Bonheur.
Il allait être de courte durée car on apprenait rapidement, grâce a la technologie actuelle des portables, que l’Irlande venait de marquer a Dublin contre l’Allemagne. Une troisième place au mieux serait a prendre.
Malheureusement, avec le dernier coup de ballon, sur coup franc, la Pologne égalisait et le rêve s’envolait définitivement. Personne ne touchait le ballon qui s’écrasait sur un des poteaux et partait tout doucement s’écraser sur l’autre, finissant son chemin dans les filets. Marshall, le gardien, ne pouvait rien y faire.
Il est encore trop tôt pour savoir si Strachan sera reconduit comme entraineur de l’équipe nationale. Les dirigeants et joueurs semblent content de l’homme en charge, mais une fois de plus, les supporteurs ne sont pas tous derrière. Pourquoi n’avoir pas donne a Griffiths une vraie chance de montrer son talent, et peut-être marqué quelques buts ? Question a laquelle une réponse n’a pas encore été trouvée ou donnée.
Y-a-t-il eu une amélioration sous Strachan ? Oui et non. On sent que personne d’autre n’aurait fait mieux, surtout après la déroute avec Levein. Mais, les résultats n’ont pas trop changes : Ils étaient dans le pot numéro 4 et finissent quatrième, logique donc, avec une seule victoire sur les trois premiers.
Beaucoup de joueurs pensent aussi que la malchance vint contre l’équipe, surtout dans le match en Georgie. Mais, ces choses rien ne peut y faire…

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans ecosse football foot ecossais
commenter cet article
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 17:26

Les choses deviennent surement un peu enniuyeuses pour l’entraineur de Celtic, Ronnie Deila, qui a mentionné durant la semaine l’idée de transferer le club en Angleterre. Il lui a fallu presque deux ans pour qu’il s’apercoive qu’il travaille vers une impasse.

Rien ne pourra chnager sans une vraie migration vers le sud, où les poches des footballeurs et patrons de club sont remplis d’argent. Martin O’Neill l’avait deja dit : “Cinq ans est le maximum pour un entraineur chez Celtic”.

Pour l’entraineur actuel, les choses deviennent vraiment banales si on manqué les groups de Champions League. L’Europa ne peut remplacer la cagnotte et le championnat est evidememnt gagné d’avance, alors il ne reste plus qu’a se plaindre. et regarder avec admiration le tableau au sud au de la de la frontière. l’Angleterre serait prête a accepter les deux grands de Glasgow. Comment de fois l’a-t-on entendu ?

En 2009, les clubs anglais avaient vote contre l’integration des deux, mais depuis, selon le patron de Celtic, Dermott Desmond, tout le monde a realise l’importance des deux clubs dans les medias et leur pouvoir d’attirer les foules devant les teles dans le monde entier. Beaucoup se sont apercu que les deux de Glasgow ne sont pas loin derriere si les facilities leur seraient donnees de se developer pleinement, c’est-a-dire avec plus de moyens financiers.

Meme sentiment du cote de l’ancien avant-centre de Celtic, Van Hooijdonk. Selon lui, si Celtic avaient la chance de faire partie de la d.2 anglaise, ils la rejoindraient le plus vite possible, donnant 5 ans poour Celtic de preparer un challenge pour le titre du nouveau championnat brittanique.

Une de fois de plus, je sens qu’on cherche une histoire difficile a avaler et que c’est surement le reve de beaucoup mais, en realite, Celtic et Rangers devront encore passer un bon moment en Ecosse. le train en folie d’Aberdeen, partit a toute allure avec huit victoires a complètement perdu sa direction. Apres deux défaites, en coupe et en championnat, ils recevaient St-Johnstone. Temps était venu de remettre les pendules a l’heure et de donner aux spectateurs une réassurance.

2-0 après dix minutes pour les gars de Perth se régalaient. Aberdeen revenaient avec un but mais St-Johnstone repartaient de plus belle avec un troisième. La mi-temps finie et en deux minutes, on avait encore deux buts pour les visiteurs : score final 5-1.

Une fois de plus, le challenge pour Celtic vient de la disparition des autres équipes, car les champions continuent a gagner, ce dimanche, 2-1 chez Hamilton.

Pour Celtic, les inquiétudes viennent de la défense qui laisse passer trop de buts. le match en Europa league était l’exemple parfait avec Ambrose, le défenseur de Celtic, faisant deux grosses fautes pour donner aux turcs de Fenerbahce une égalisation a 2-2. Celtic avait démarré a cent a l’heure avec 2-0 au bout d’une demi-heure. Malheureusement, ils durent se contenter encore d’un match nul. déplacement en Norvège pour le prochain match et Deila, entraineur, recherchera surement une victoire.

Jeudi soir, l’équipe nationale se donnera une dernière chance de faire le voyage en France pour l’Euro 2016. Tout simplement, il faudra battre la Pologne et se remettre dans le coup pour finir deuxième.

Résultats :

Aberdeen 1 - St-johnstone 5

Patrick 3 - Dundee United 0

Dundee 2 - Motherwell 1

Hamilton 1 - Celtic 2

Hearts 1 - Kilmarnock 1

Ross County 1 - Inverness 2

Repost 0
20 septembre 2015 7 20 /09 /septembre /2015 18:04

Une entraineur avec des problèmes de sommeil ces jours-ci doit etre celui de Dundee United. Beaucoup aurait deja pris la porte mais avec l’accession en finale de la coupe d’ecosse ( 2014 ) et celle de la ligue ( 2015 ) des deux annees passes, il a en encore le droit a un sursis. Jusqu’a quand ? les resultats sont terrifiants pour la fin de saison 2014-2015 avec trois victoires pour les dix-huit derniers matchs et douze defaites. Les supporteurs pendsaienbt a un retournement en debut de saison mais il se fait bien attendre : une seule victoire en huit matchs et avant-dernier.

A la frustration, s’ajoute un brin de colere quand on sait que trois meilleurs joueurs furent vendus chez Celtic en cours d’annee, avec l’argent disparaissant dans les poches du directeur…et celle de l’entraineur qui aurait pris un pourcentage. Ces joueurs-cles ne furent pas vraiment remplaces avant la fin aout.

Ce samedi, rien n’allait s'améliorer avec un match nul 1-1 contre Inverness. Dundee United prenaient l’avantage au bout de cinq minutes et on pensait a un renouveau. Malheureusement pour eux, retour aux mauvaises habitudes de jeu et une égalisation en deuxième période d’Inverness mettaient une fois de plus les supporteurs en grogne.

Celtic attaquaient leur première rencontre en Europa League sans grande confiance. Les défaites de Malmo et d’Aberdeen commençaient à peser lourd pour un club comme Celtic, et l’entraineur Deila ne le cachait pas. Il fallait revenir a la normale le plus rapidement possible. Ce qui fut fait, grâce en particulier a la prestation de Commons, un joueur qui passe pas mal de temps sur le banc de remplaçants.

Un nul, 2-2, contre Ajax était considéré comme un bon résultat, sans aucun doute, mais tout aurait pu mieux se terminer. Jusqu’au moment du carton rouge de Izaguirre, arrière de Celtic, la situation était bien maitrisé par les écossais, menant 2-1. Dans le meme groupe, on a remarque l’autre resultat intéressant : les turcs de Fenerbahce se prenant une défaite de 3-1 chez eux contre Molde, de Norvège. Le prochain match, le 1 octobre , donnera plus d’indication avec les turcs se déplaçant chez Celtic.

Ce dimanche, après Celtic, Aberdeen se rendaient chez hearts, qui en toute logique de ce début de saison, allient leur donner une bonne réplique. Dans un stade de Tynecastle archi-comble rappelant les grands heures de ces deux équipes, Aberdeen ont montré pourquoi ils étaient en tête du championnat. 3-0 à la mi-temps avec une confiance incroyable, on sent que Celtic peut craindre une vraie opposition.

Hearts arrivera à marquer un seul but en deuxième période, score final 3-1. La semaine prochaine, les Jambos d’Edimbourg font le déplacement chez Celtic et l’entraineur Nielson voudra surement éviter une quatrième défaite de rang. Plus facile à dire qu’à faire.

Pour Aberdeen, tout va pour le mieux, avec une huit victoires d’affilée depuis le début de saison. S’ils arrivent à garder cette avance de cinq points sur les champions le plus longtemps possible, les nerfs des champions pourraient être testes. Pas ce dimanche, en tout cas, ou ils se sont baladés face a Dundee. 6-0 dont deux de Izaguirre, ayant eu tant de mal jeudi soir. Il pouvait même avoir son coup du chapeau, mais il loupe un penalty à vingt minutes de la fin.

Résultats :

Hearts 1 - Aberdeen 3

Celtic 6 - Dundee 0

Dundee United 1 - Inverness 1

Ross County 1 - Patrick 0

Kilmarnock 2 - StJohnstone 1

Hamilton 1 - Motherwell 0

Repost 0
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 18:09

Au moment où l’Allemagne marque leur premier but, lundi soir à Hampden Park, on craint le pire. L’équipe nationale d’écosse pourrait s’écrouler et courir vers le drapeau d’abandon. Apres la Géorgie, l’Allemagne n’allait pas être une partie de repos. Mais au bout d’une demi-heure, l’Ecosse égalise. Les allemands reprennent l’avantage et….les écossais égalisent : 2-2 a la mi-temps. Incroyable mais vrai ! Et par deux fois revenir a la marque, on commence a rêver de pouvoir prendre trois points après la pause. Cette première mi-temps était de toute beauté. Enfin !

Réalité : les allemands démarrent sur des chapeaux de roue et marque un superbe but après dix minutes de jeu. Cette fois-ci, les carottes sont cuites, sans surprise car les visiteurs sont beaucoup trop professionnels. Score final 2-3.

Seul espoir maintenant : une victoire face aux polonais le mois prochain, et avec ce genre de partie, je pense bien qu’ils ont tous les chances de finir troisième, pour les barrages. Une fois de plus, on regrette le résultat de vendredi soir en Georgie avec une performance des plus léthargique et une défaite si dure a prendre.

Il faudra maintenant montrer le vrai caractère écossais de batailleur et affronter l’avenir avec le plus grand optimisme : Il y aura toujours la coupe de monde a préparer !

Quelle bouffée d'air frais Aberdeen nous a donnée ce samedi. La victoire sur Celtic, 2-1, prouve que les choses peuvent et doivent changer pour faire vivre le football ecossais. Rangers aurait encore cinq ans selon leur entraîneur, à attendre avant de revenir au plus haut niveau. Aberdeen aura tout essayé la saison passée, mais avec quatre défaites contre les champions, ils laissèrent s'échapper Celtic vers le titre.

Cette fois-ci, l'expérience est rentrée et acquise : après un penalty transformé en première mi-temps par Griffiths, on pensait les champions en contrôle du match. Maturité en seconde période quand Aberdeen égalise et à cinq minutes de la fin, prenne l'avantage. Avec un match de retard mardi soir contre Hamilton, Aberdeen pourrait se trouver avec cinq points d'avance. Dimanche prochain, encore une étape importante avec un déplacement chez Hearts. S'ils arrivent à prendre six points, on devra se tourner sérieusement vers le challenge d'Aberdeen pour le titre.

Vendredi soir, Inverness a donné une leçon de football pour Hearts qui viennent de ramasser leur deuxième défaites en deux matchs. Avec un 2-0, les Highlanders récoltent leur premier trois points de la saison, essayant d'oublier le manque de leur milieu de terrain, Christie, parti chez Celtic. Cette victoire les éloigne du bas de tableau oú Dundee United et Kilmarnock se chamaillaient ce samedi après-midi.

Gary Locke, entraîneur de Kilmarnock, avait reçu avant la rencontre l'ultimatum de gagner oú de prendre la porte. Chez Dundee United, McNamara ne fait pas mieux et avec une victoire de 2-1, pour les gars de l'ouest de l'Écosse, la pression est maintenant sur lui. Les spectateurs demandaient sa démission à la fin du match car la série noire continue. Depuis fin février, l'équipe n'a empoché que quatre victoires et bien que finissant cinquième on sent un vrai déclin.

Plus de 8 000 personnes étaient venues au stade, pas seulement pour le match mais pour montrer leur soutien au joueur vedette des années 80, Ralph Milne, qui s'est éteint durant la semaine. Il fut rendu célèbre en marquant le premier but dans le derby avec Dundee en 83, donnant du même coup le titre de champions pour Dundee United. Les temps ont bien changé. En ce moment, Dundee tourne beaucoup mieux, allant gagner chez Partick, 1-0 et bein ancré dans le top 6.

Resultats :

Aberdeen 2 - Celtic 1

Dundee United 1 - Kilmarnock 2

Partick 0 - Dundee 1

Inverness 2 - Hearts 0

St-Johnstone 4 - Hamilton 1

Motherwell 1 - Ross County 1

Repost 0
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 16:47

Rien de bien surprenant : l'Écosse s'incline face à une nation loin derrière au classement FIFA. Bizarrement, on retrouve la même situation qu'en 2008 avec une défaite en Géorgie, qui fut fatale à l'entraîneur McLeish et a la qualification pour l'euro 2008.

Il fallait trois points avant d'affronter ce lundi les champions du monde, l'Allemagne. Malheureusement, même pas un nul ce vendredi soir. Un but avant la mi-temps donnait trois point à la geogie, qui n’avait battu que Gibraltar avant ça.

Le plus surprenant, vu que ce n’est pas la première fois, ou la dernière, c’est que les supporteurs continueront a rester derrière leur équipe nationale. Beaucoup aurait depuis suivi tout ça de loin. Mais non, la Tartan Army ne démissionne pas et revienne à la charge, dès ce lundi soir.

Cette fois-ci, tout simplement, une équipe en pleine déroute. Quand on pensait avoir trouvé le vrai entraîneur avec Strachan, redonnant confiance dans le clan national, d'un seul coup, c'est la douche écossaise. Aucune raison, arbitre, climat, n’est vraiment invoquée à part la passivité de l’équipe et le manque d’enthousiasme de régler les trois points le plus vite possible.

Beaucoup se demande pourquoi Fletcher était le seul attaquant, lui qui n’a pas sa place au sein de Sunderland. Pourquoi pas Griffiths, qui se trouve, comme chez Celtic, l’an passé sur le banc ? On a donc le même scénario qu’avec Deila, dans son club, où le joueur ne donne pas confiance a l’entraineur. Ici, aussi, Strachan se mord les doigts maintenant car tout aurait pu être different. L’avant-centre ne jouant que quinze minutes, juste le temps de s’acclimater au jeu.

Aucun tir au but est le triste titre des journaux ce samedi matin et on pense avoir fait un horrible cauchemar. Des ballons envoyés après des centres, directement dans les mains du gardien, à chaque fois se régalant et disant merci. Rien de bien inquiétant pour les géorgiens.

Avec trois matchs restants, une victoire contre l’Allemagne s’impose. Un troisième place de barrage serait le meilleur en ce moment mais avec la Pologne le mois prochain, les choses sont devenues beaucoup plus compliquées et l’Irlande aurait plus de chance de finir devant.

Encore plus décevantes et navrantes étaient les scènes étranges en dehors du palais de justice de Glasgow, ce mercredi. Au tribunal, on avait les deux anciens directeurs de Rangers, Green et Whyte, qui furent arrêtés mais ensuite relâchés sous caution. leur condamnation suivra dans quelques mois. Ajoutés a ces deux lascars, on a David Whitehorse qui travaillait pour les administrateurs s’occupant de la faillite de Rangers.

A leur sortie du tribunal, les attendaient quelques supporteurs de Rangers en colère. Ils tentèrent en vain de confronter Green mais la police avait prévu le coup. On a eu seulement le droit a une grosse bousculade.

C’est loin d’être fini car une quatrième personne, Paul Clark, travaillant aussi pour les administrateurs, se retrouvait au tribunal. Triste fin pour ces gens scrupuleux, abusant de l’argent de supporteurs.

Sur le terrain, Rangers reste en pleine forme et, a mon avis, seront champions en un record de temps, je dirai même avant Noel !!. Ils viennent de gagner contre Raith Rovers ce samedi 5-0. Ils ont cinq points d’avance sur les seconds, Falkirk, mais avec un match en plus.

Avec cette victoire, Rangers ont battu un record des années 20, prenant neuf victoires d’affilée d’entrée de saison. Beaucoup pense qu’ils sont sur le bon chemin et voit une année sans défaite. En espérant que dans les bureaux les choses se calment un peu !

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Erwan Ansquer
  • : Toutes les dernieres nouvelles du foot ecossais avec une analyse chaque semaine des resultats et des matchs a venir.
  • Contact

Résultats


Recherche

Liens