Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 17:59

film-027Bonjour et bienvenue sur le blog du foot écossais et je crois, toujours le seul blog en français vous donnant les actualités.


 

Cette saison ayant été marque par l’animosité particulièrement dure et dangereuse entre les deux grands de Glasgow, il est utile de se souvenir que certains joueurs dans le passé s’entendaient à merveille. Et je ne parle pas des remplaçants ou pros de la réserve qui pourraient avoir des copains dans l’autre camp et personne ne s’en apercevait. Non je pense aux deux plus grands joueurs de leur clubs respectifs : avec Celtic et Rangers, on avait une amitié exemplaire entre Jimmy Johnstone et Willie Henderson. Malheureusement, on a fait adieu à celui de Celtic, Johnstone plus tôt que prévu, en 2006. Et la petite histoire veut même nous dire que la dernière personne à l’appeler au téléphone était le grand joueur de Rangers Henderson. Le jour de son enterrement, à la saint Patrick des milliers étaient venus rendre hommage au stade de Celtic, parmi eux pas mal de supporters de Rangers. Inimaginable cette saison. La différence principale entre les deux joueurs est que Johnstone faisait partie de l’équipe victorieuse de la coupe d’Europe en 67 et surnommé les Lisbon Lions. En 71, à Barcelone, quand Rangers remporte la coupe des coupes, Henderson s’était embrouille avec l’entraîneur Wadell et était parti en vacances en Afrique du Sud en claquant la porte. Un autre grand regret pour Henderson était la finale de la coupe des coupes aussi mais en 67. Une semaine après le succès de Celtic à Lisbonne, Rangers de leur côté affrontaient le Bayern de Munich en finale de la coupe des coupes. Ils allaient s’incliner après prolongations par un seul but. De son côté, Johnstone après la victoire à Lisbonne devient légende et sur le terrain devient un vrai dribbleur et remarquable animateur sur l’aile droite. Curieusement, Henderson aura plus de nominations en équipe nationale 29 contre 23, car selon les critiques, il est plus direct dans son jeu et cherche moins à offrir un spectacle que Johnstone. Jouant plus ou moins à la même place n’arrange pas les affaires de l’entraîneur non plus.


Les deux joueurs sont nés la même année en 1944, chacun dans un petit village de la grande banlieue de Glasgow, ou selon le dicton on devenait mineur ou footballeur. Les deux choisissent très jeunes et sont repérés par Celtic et Rangers. Tous les deux signent a quelque mois de différence pour leur club. Un autre point commun est leur taille : Henderson fait 1.62 et est surnommé Wee Willie – le petit Willie et Johnstone – Jinky-  1.57. mais de leur manque de stature, va sortir un talent énorme. Durant les années 60, chacun prendra l’avantage sur l’autre mais le style de jeu de Jinky fait rêver. Il est meme surnommé la mouche volante par les journalistes de l’Equipe après la victoire de Celtic sur Nantes en 66. Il devient vite l’idole des supporters ( nomme en 2002, le meilleur joueur de Celtic ), mais du cote des patrons, il est moins aimé car il est parfois extravagant et inconsistant dans son jeu.


Une chose est sûre, Celtic a un plus grand nombre de supporters de par le monde ( désolé pour les Rangers, mais il faut l’admettre ) mais cette popularité est due en grande partie à Johnstone et son équipe de la fin des années 60. Sans cela, je me demande s’ils pouvaient être aussi populaires de nos jours.  Pour beaucoup, il était le Georges Best écossais et il décède malheureusement trop tôt à l’age de 61 ans a la suite d’une maladie neurologique.

Quand on pense a la saison 2010-2011, on s’attarde aux engueulades entre Celtic et Rangers mais une fois de plus, les medias ne font pas trop de publicité pour ceux qui veulent changer pour le meilleur. Je m’explique : un groupe de supporters de Celtic et Rangers vont commencer pour charité une traversée du désert de Gobi, 100 miles ( en photo ). Peut-être, il faudrait leur donner crédit pour travailler ensemble pour les bienfaits de la société écossaise. Bonne semaine à tous. 

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans football ecossais
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 17:40

170px-HeartOfMidlothian_2004_SeanMcClean.jpgBonjour et bienvenue une fois de plus sur le blog du foot écossais, qui dans les semaines à venir va se concentrer sur des événements importants de l’histoire du football en écosse. Et bien sûr des moments plein de passion et d’agonie pour certains. Inutile de vous dire que je ne vais pas parler des potins et commérages sur les clubs en ce moment, à savoir qui va signer pour qui. Je laisse tout ça aux journaux populaires qui se doivent de remplir leurs colonnes.

On commence il y a vingt-cinq ans avec un championnat qui a eu une des fins des plus dramatiques. À ce moment-la, les deux grands de Glasgow n’avaient pas trop la pêche, plus Rangers qui pataugeaient en milieu de tableau que Celtic qui restaient en contact avec le haut du tableau. Mais cette époque-là, a vu l’émergence de clubs qui dès le début des années 80 allaient ramasser les honneurs. Dundee United remportaient la coupe de la ligue et le championnat en 83, suivant cela, ils allaient se retrouver en demi-finales de la coupe des champions. Ils s’inclinaient contre Roma, mais récemment l’arbitre de la rencontre, le français Jacques Vautrot, admettait avoir reçu des pots de vin des italiens….Aberdeen prenaient la coupe des coupes contre Real Madrid aussi en 83 avec leur entraîneur ( maintenant avec Manchester United, Sir Alex Ferguson ).

Hearts, de leur côté, avaient du mal à mettre de la consistance dans leur progrès, non seulement pour gagner quelque chose mais plus important pour rester dans la première division. Le début de la saison 85-86 allait être un vrai désastre avec une défaite 6-2 à St-Mirren et après huit matchs, Hearts touchaient déjà le fond. Mais avec un nouveau dirigeant, Wallace Mercer, et deux entraîneurs des plus dynamiques, Alex McDonald et Sandy Jardine, l’équipe allait trouver la bonne note. Ils changeaient très peu et évitant les blessures, Hearts progressaient tranquillement vers le haut du tableau. Des joueurs comme Craig Levein, maintenant entraîneur national, et John Robertson, donnaient à l’ensemble un vrai tonique. Ils atteignent la  première place à Noël et Janvier continue sur des roulettes, victoire sur Hibs 3-1 et Rangers en coupe d’Ecosse : tout va pour le mieux. Un extra-ingrédient est ajouté à la soupe de la saison : les journalistes télé sont en grève et refusent de montrer les matchs de septembre à mars. Tout le monde est un peu dans le noir les samedis et personne ne peut étudier les tactiques des autres équipes.

Toujours est-il que Hearts perdra pas un match depuis le 28 septembre. Ils se retrouvent sur deux fronts à une semaine de la fin : la coupe d’écosse contre Aberdeen et un match chez Dundee FC, avec un point seulement à prendre. D’un seul coup, c’est les genoux qui tremblent, les jambes qui n’avancent plus et les nerfs qui craquent. Rien ne va plus. Ils jouent négatifs à Dens Park, Dundee, et à sept minutes de la fin c’est 0-0. Celtic de leur côté doivent gagner à St-Mirren, pas de problème là-dessus, ils gagnaient déjà 4-0 à la mi-temps. Sécurité avant tout, un 0-0 suffit. Mais les joeurs de Dundee sont là pour jouer au foot et Albert Kidd de Dundee n’a rien à faire des visiteurs et de leur grand nombre de supporters venu faire le déplacement pour assister au sacre. Il va devenir avec ses deux seuls buts de la saison un vrai héros du côté de Parkhead et du même coup de Easter road, chez Hibs. Malheureusement pour les supporters de Hearts, Presque les seules images de la saison sont celles du dernier match et de la finale de la coupe d’écosse. Comment se relever d’un tel coup de bambou ? impossible, ils allaient perdre la finale 3-0 face à Aberdeen. Pour beaucoup et notamment l’entraîneur McDonald, ce dernier match a été un vrai coup de fouet et des larmes sont encore versées rien qu’en y pensant.
 

À la semaine prochaine.

 

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans football ecossais
commenter cet article
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 18:04

_52880491_ki.jpgBonjour et bienvenue sur le blog du foot écossais. Cette semaine, dernière rencontre de la saison avec la finale de la coupe d’écosse et un bilan de l’année pour chaque club.

 

Une fois de plus, la finale de la coupe déçoit un peu. On attend avec impatience une lutte entre deux clubs pour le trophée, d’habitude un des deux géants face a un plus petit club, ici en la présence de Motherwell. On pense qu’ils vont décider de lever d’un ton leur jeu et donner à Celtic du fil à retordre. Finalement, rien. Une promenade tranquille pour les verts et blancs sous la pluie de Glasgow. Un but superbe de Ki ( en photo ) au bout d’une demi-heure allait donner le ton mais c’est seulement après le deuxième but, contre son camp de Craigan, que Celtic va se sentir plus soulagé. Mulgrew en ajoutera un troisième sur coup-franc direct. Circulez, rien à voir pour les surprises, Celtic ramasse sa trente-cinquième coupe d’écosse sans forcer le talent de ses joueurs. Certains iront chercher la petite dispute avec l’arrière Majstorovic. Il avait pris un jaune dès la neuvième minute et juste avant la mi-temps fait une main ( involontaire ) mais pas punie par l’arbitre. Score final : 3-0. Conclusion : Celtic va maintenant donner un contrat de plus longue durée à Lennon et essayer de garder plusieurs de ses joueurs, sûrement en acheter quelques autres car l’objectif numéro 1 pour l’année à venir c’est bien sur le championnat. Ça fait un peu difficile de voir Rangers avec trois titres d’affilée, un quatrième serait vraiment de trop. L’entraîneur resterait donc et sens que sa première saison s’est assez bien passée bien qu’il regrette l’incident qui a commencé pas mal de choses, sur la ligne de touche chez Hearts en novembre. Je suis sûr que Lennon a appris beaucoup ces derniers mois. Les premiers matchs de la saison prochaine nous donneront le ton à savoir si Celtic est réellement prêt à faire challenge sur Rangers. Motherwell devra faire face à d’autres clubs pour conserver leurs meilleurs joueurs, comme le gardien Randolph ou l’avant-centre Sutton ( vers Celtic ? selon les potins ).

 

Walter Smith avait bien commencé sa semaine en râlant sur Lennon et le critiquant sur ses commentaires soit sur les arbitres soit sur les autres équipes. L’entraîneur sortant de Rangers avait réussi le coup de maître en donnant à Rangers un titre inespéré. McCoist prend maintenant les commandes avec un nouveau patron derrière. Pas mal de changement en perspective du côté des bleus de Glasgow. A savoir si l’argent pour des joueurs va suivre car il faudra renforcer certains secteurs. Ils ont deux matchs préliminaire en coupe d’Europe avant d’entrer dans les groupes, et là-dessus, ça ne va pas être trop facile surtout avec le deuxième match de barrage, pouvant tomber contre le quatrième anglais ou espagnol. Pour les autres équipes du championnat ( à part Celtic, vu précédemment ), c’est la lutte pour la troisième place. Cette saison, Hearts a joué le coup jusqu’en février, montant une vraie offensive sur les deux grands mais sans ressources vers la fin, devant faire face aux blessures de joueurs importants, mais consolidant leur troisième rang. Dundee United essaya de les attraper mais en vain. L’année prochaine, pas de mal de leurs joueurs vont vers d’autres horizons et ce sera une première pour leur entraîneur Houston de consolider tout ça et de garder en point de mire le haut du classement. Kilmarnock a bien fait de se retrouver dans le top 6 mais je les vois mal refaire ça. Sûrement, Aberdeen et Hibs devraient prendre leur place. Aberdeen attaque avec Craig Brown mais sans argent car le patron Milne refuse d’apporter plus d’argent au club. Hibs devra se refaire une santé pour repartir sur de meilleures bases. Les autres équipes - St-Mirren, Inverness, St-Johnstone et Dunfermline – nouveau venu – se battront pour éviter la sortie en d.2. Début du championnat le 23 juillet.

 

Cette semaine, l’équipe nationale d’écosse est en Irlande pour un tournoi avec les autres nations celtiques. Un compte-rendu le week-end prochain.

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans football ecossais
commenter cet article
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 18:01

52732943 smith-ibrox-1Bonjour et bienvenue sur le blog du football écossais, au bout d’une semaine et saison des plus mouvementée dans l’histoire du championnat. Plus de nouvelles de foot en français sur http://sharknews.fr.

 

Tout avait commencé mardi soir avec la descente assurée de Hamilton en d.2., ils se font battre chez St-Johnstone et St-Mirren prend trois points chez Aberdeen. L’année prochaine, les Accies évolueront en division inférieure, c’est confirmé. Hier après-midi, ils maintenaient le triste record de victoires à la maison, une seule, en se faisant battre par Inverness sur leur terrain de New Douglas Park, devant quelque 2 000 poilus , ne sachant sûrement pas trop quoi faire de leur samedi après-midi. St-Mirren faisait match nul chez eux contre St-Johnstone 0-0. Pour la troisième place, c’était aussi décidé mardi soir avec Rangers qui battaient Dundee United 2-0, les empêchant du même coup de rattraper Hearts. Ces deux équipes jouaient ce dimanche à Tannadice et Dundee United reviennent à deux points de Hearts en les battant 2-1. Hearts de leur côté allaient prendre une autre correction mercredi soir contre Celtic 3-0, mais leur place de troisième était assurée.

 

Pour le titre, les choses allaient se chauffer une fois de plus après les commentaires de Lennon, entraîneur de Celtic, sur les équipes jouant contre Rangers et selon lui n’offrant aucun challenge, et sous-entendu laissant Rangers gagner. Beaucoup d’observateurs et journalistes ont critiqué ses propos et tout ça le laisse loin de tout reproche. Rangers reprenaient donc quatre points d’avance mardi soir et Celtic revenaient à un point mercredi. Mais l’action n’allaient pas s’arrêter là car durant la rencontre, un spectateur de Hearts s’est dirigé vers Lennon et essaya de lui lancer un punch. Il était bien sur repris par la police. Mais que d’émotion pour Lennon qui revenaient dans le stade où tous ses problèmes avaient commencé en novembre. Il était envoyé dans les tribunes et lançait des insultes aux arbitres. De là, il débutait son solo sur les hommes en charge du jeu, les autorités et la SFA, «  tout le monde est contre Celtic ». Pauvre Lennon, maintenant il s’attaque aux autres équipes et joueurs. Quand va-t-il comprendre qu’il est le patron d’une grande équipe et qu’il a pas mal de boulot pour les faire gagner des matchs. J’ai vraiment mes doutes à savoir s’il a le potentiel d’un grand manager. Passion oui, Talent pas trop sur. La semaine prochaine, ça va encore le prouver. Peut-il se concentrer sur la finale de la coupe d’Ecosse et bien préparer ses joueurs pour un match plus qu’important pour lui et Celtic : les dirigeants, bien que supportant Lennon, ne voudrait pas terminer la saison bredouille une deuxième année consécutive. Surtout que Rangers a déjà le doublé, coupe de la ligue et championnat.

 

Ce midi, quelques supporters de Celtic pensaient à un miracle de leur côté. Mais le vrai miracle s’est produit tout au long de cette saison pour Rangers qui a tout survécu : Blessure de Jelavic des le début, banqueroute financière, leur meilleur attaquant partant en janvier pour la Turquie, et j’en passe. Mais ils s’accrochent et bien que Celtic jouent un meilleur football sur certains matchs, bien qu’ils aient une meilleure qualité de joueurs, Rangers est toujours là. Et Celtic tombent à Inverness. La suite, ce midi, Rangers marquent trois buts en sept minutes et prennent sans problèmes le championnat en battant Kilmarnock 5-1. Un grand vainqueur l’entraîneur Smith, arrivé il y a quelques années après le désastre de Le Guen et remporte un troisième championnat d’affilée : Bravo Monsieur Smith ( en photo – faisant ses adieux mardi soir à ibrox ). A Parkhead, c’est la fête malgré les mauvaises nouvelles de Kilmarnock. Ils peuvent se préparer pour samedi prochain contre la même équipe de cette après-midi : Motherwell. Certainement, tout le monde du côté de Celtic va être très content de voir Smith partir. Mais les fondations sont la et je me demande comment Celtic va pouvoir prendre le championnat la saison prochaine. Lennon, une fois de plus gaffeur, déclarait en fin de match que beaucoup de gens dans les medias et les autorités doivent regarder leurs actes a deux fois. Pourquoi pas lui ? Finale de la coupe samedi, à Hampden, contre une equipe différente de Motherwell, verra-t-on une surprise ? Bonne semaine à tous.

 

Résultats :

 

Kilmarnock 1 – Rangers 5

Celtic 4 – Motherwell 0

Dundee United 2 – Hearts 1

St-Mirren 0 – St-Johnstone 0

Hibs 1 – Aberdeen 3

Hamilton 1 – Inverness 2

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans football ecossais
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 18:05

_52601250_reid.jpgBonjour et bienvenue sur le blog du football écossais. A une semaine de la fin, on reste dans le brouillard quand aux positions clés du championnat.

 

En effet, personne ne sait qui va descendre, qui jouera en coupes européennes et plus important qui sera champion. Commençons par le bas du classement : Hamilton qu’on croyait déjà en d.2 se trouvent une seconde jeunesse et sont en pleine forme au bon moment. Il y a deux mois, ils étaient douze points derrière, mais tout a change et beaucoup les voit maintenant avoir une grande chance d’être sauvé. Hier, ils ont réussi l’impossible : gagner chez eux au bout de treize mois et dix-huit matchs. L’entraîneur Reid ( en photo, à droite ) s’envole de joie mais après le match reste réaliste. « Si St-Mirren gagnent un match sur les deux qui restent, ils sont sauvés et on descend ». Après cette victoire sur Hibs, 1-0, ils se déplacent a St-Johnstone, pas facile, et reçoivent Inverness, encore moins facile. De leur côté, St-Mirren est en pleine déroute et ont du s’incliner contre Inverness qui pourtant jouaient à dix le dernier quart d’heure. St-Mirren se rendent à Aberdeen, en déroute complète – perdant hier 2-0 chez eux contre St-Johnstone – et samedi reçoivent St-Johnstone. Trois points suffisent. Saison à oublier pour Aberdeen et Hibs, les supporters ont assez souffert cette année, inutile d’en rajouter.

 

La troisième et quatrième place est encore en suspend car Hearts, bien ancrés durant toute la saison derrière Rangers et Celtic, sont en chute libre de forme et Dundee United les rattrapent . Hearts s’est pris une valise chez Rangers 4-0 et Dundee United a infligé le même score à Motherwell. Ces derniers sont en ce moment loin de tout match de championnat, perdant 5-0 contre Rangers il y a huit jours. Leurs pensées sont sur la coupe d’Ecosse dans deux semaines où ils affronteront Celtic. Donc encore cinq points d’écart entre Hearts et Dundee United mais sachant que les gars d’Edimbourg jouent contre Celtic mercredi et se déplacent à Tannadice dimanche, rien n’est fait bien que Dundee United se  rendent mardi à Ibrox et se doivent à tout prix de gagner s’ils veulent prendre cette troisième place pour une deuxième saison consécutive.

 

Venons en au plus important peut-être, la course au titre. Celtic pensaient avoir les choses bien en main après leur match nul 0-0 à Ibrox et les trois points de victoire sur Dundee United le week-end dernier. 1 point derrière Rangers et un match en moins : voyage à Inverness mercredi soir. Et là, changement de situation, Celtic est méconnaissable et se fait balader par une équipe de bas de tableau. Lennon n’est pas trop content et se rage sur les bouteilles d’eau sur le bord de touche. Sa défense est une vraie passoire. Ils perdent 3-1, reviennent au score avec un penalty, encore un, dans les arrêts de jeu. Lennon pense qu’il aurait du avoir un autre penalty, mais les bouteilles d’eau en ont subit les conséquences. Ne poussons pas trop loin le bouchon. D’un seul coup, c’est la fête chez Rangers qui ne s’attendaient pas à temps et doivent maintenant gagner leurs deux derniers matchs pour conserver e titre pour une troisième saison. Un faux-pas et Celtic est à l’affût après une victoire confortable à Kilmarnock, 2-0 avec encore un but de Commons. Ce dernier a été une vraie révélation et je sens qu’il pourrait repartir en Angleterre assez vite, cette fois-ci pour la Premiere League. Il est arrivé de Derby en d.2 anglaise mais s’est vite acclimaté au climat écossais. Deux matchs pour les deux grands et un point d’écart. Je le disais plus haut, Rangers ont Dundee United mardi et Celtic se rendent chez Hearts mercredi. Une victoire des géants de Glasgow et on est prêt pour une fin de tonnerre dimanche midi avec les deux clubs débutant à 12.30. Celtic reçoivent Motherwell et Kilmarnock accueillent Rangers.

En conclusion, pour certains clubs, la semaine s’annonce des plus nerveuses. Pour les supporters et neutres, c’est une fois de plus un final des plus excitant. Compte rendu des deux dernières journées dans sept jours. Bonne semaine à tous.

 

Résultats :

 

Kilmarnock 0 – Celtic 2

Rangers 4 – Hearts 0

Hamilton 1 – Hibs 0

Aberdeen 0 – St-Johnstone 2

Dundee United 4 – Motherwell 0

Inverness 1 – St-Mirren 0

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans football ecossais
commenter cet article
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 18:27

Bonjour et bienvenue sur le blog du foot écossais, a moins de trois semaines de la fin du championnat, le suspense s’installe doucement.

 

On critique vite le championnat d’Ecosse comme le combat Rangers-Celtic comme le tournant du futur champion, mais après dimanche, on reste trop indécis bien que Celtic tient le jeu dans ses mains. Ils leur suffit de gagner leurs six matchs et l’affaire est dans le sac. Smith, l’entraîneur de Rangers, a déjà avoué que finir invaincu sur les quatre derniers matchs seraient une grande satisfaction : il a bien commence samedi midi en remettant les pendules  à l’heure et donnant un peu de pression sur Lennon, entraîneur de Celtic. Rangers se rendaient chez Motherwell qui a donné pas mal de problèmes à d’autres équipes , notamment Celtic en les battant 2-0. D’un seul coup, Rangers se trouvent des jambes et fournissent l’un de leur meilleur performance. Enfin, beaucoup, comme moi-même critiqueront peut-être l’attitude de Motherwell qui n’a pas trop vu le ballon et laissait couler le jeu un peu trop facilement a mon avis. D’autres, comme les supporters de Celtic, iront plus loin en disant que Motherwell voulait laisser Rangers gagner car leur entraîneur McCall est une ancienne vedette de Rangers. Alors, une bonne affaire pour la différence de buts car ils empochent un 5-0.

 

Quand à Celtic qui jouaient ce dimanche midi, recevant Dundee United, ils ne privent pas sur les buts non plus. 4-1 ici et une parade de Commons qui s’est vraiment adapté tres vite au football écossais. Celtic se déplacent maintenant à Inverness mercredi et une victoire les enverraient en haut du classement avec deux points d’avance.

 

Quand tout le monde critiquent la fréquence des matchs Celtic-Rangers cette saison, ils pourraient aussi voir en Espagne la fréquence assez haute de leur classico Real-Barça. Mais il semble que les critiques la sont moins nombreuses car le championnat a plus d’estime parmi les fans. De mon cote, je ne vois pas trop la différence. Il ne faut pas trop goûter aux bonnes choses : on pourrait s’en lasser et laisser tout tomber. 7 derbys en une saison ça fait un peu beaucoup même pour les joueurs et entraîneurs. Enfin, ici tout est plus ou moins rentré dans l’ordre avec une action stricte des policiers le matin du derby dimanche matin. Ils avaient commencé par faire le ménage avec des raids chez les plus durs supporters, ce qui bien sur a mis un froid sur la rencontre. . Certains m’ont même affirme que les entraîneurs et joueurs ont ete supplie de faire un jeu assez tranquille, ce qui a été le cas… Sans commentaire là-dessus.

 

D’un autre côté, l’UEFA a aussi condamné Rangers d’une amende de 40 000 euros et leurs supporters de ne pas voyager au prochain match européen. Tout cela suite aux chants sectaires et anti-catholiques de leurs fans. Le patron McBain en pense lourd et sent son club visé par toute attaque quand a Smith l’entraîneur, pense que Rangers s’en sort bien. Ils sont garde en vue pour une période de trois ans.

 

Pour finir avec les nouvelles de la semaine : En division 2, Dunfermline a remporté le titre et remonte parmi les grands. Dundee F C finissent cinquième, ayant eu une réduction de 25 points, sans cela, ils auraient pris le titre. Stirling descend en D.3. Livingston remonte aussi en D.2 et Peterhead descend. Arbroath passent en D.2 et c’est tout car de la D.3 on ne peut descendre. On atteint tout simplement le fond de la mare et on ne peut aller plus bas….ça se jouera entre Clyde et East Stirling samedi prochain, dernière rencontre. En milieu de semaine, Celtic se rendent chez Inverness pour un match en retard et capital maintenant pour le titre. Coup d’envoi à six heures….Bonne semaine à tous.

 

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans football ecossais
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 18:02

_52309267_walter_smith_220411.jpgBonjour et bienvenue sur le blog du football écossais. Au bout d’une des semaines les plus agitées dans l’histoire du foot ici.

 

Celui qui organisa les rencontres des cinq derniers matchs doit sûrement être de religion juive ou musulmane car il ne s’est pas rendu compote que mettre un Old Firm le jour de paques allait gâcher le week-end férié. L’idée pascale de paix et joie entre les peuples était mise de côté ce midi avec la rencontre tempétueuse du derby à Glasgow : Rangers recevaient Celtic. Plus de mille extra policiers étaient venu au match, certains en civil infiltre parmi les supporters. Inutile de vous dire qu’après tout ce qui s’est passé ces sept derniers jours, le match en lui-même a accouché du très petite souris et a part quelques occasions de part et d’autre, certains journalistes doivent être déçu qu’ils n’aient pas eu plus de bouleversements durant la rencontre. Sans but, seulement deux fois dans les vingt derniers matchs. Samaras, je me demande pourquoi Lennon s’obstine a le faire jouer, loupe un penalty dans les dix dernières minutes et ça aurait donné le titre à Celtic. Maintenant, la balle est dans leur camp, mais ils se doivent gagner leur cinq matchs. Conclusion :  Tout le monde est d’une certaine manière satisfait du score. Rangers savent qu’ils devront avoir un peu de chance donnant la pression sur Celtic pour prendre trois points à chaque match. Enfin, une personne qui en a marre de ces Old Firms, c’est Walter Smith ( en photo ), entraîneur des Rangers, qui partira sûrement en Angleterre en juin et se dit soulagé de laisser le poste à quelqu’un d’autre…

 

Samedi après-midi, on avait deux matchs pour le compte des places d’honneur ( 3e et 4e ), donnant accès à la coupe Europa. Hearts tient le bon bout, mais semble avoir perdu leur élan depuis quelques semaines. Ici encore, preuve que tout ne va pas très bien du côté de Tynecastle : ils prennent 3-0 d’avance mais se font prendre sur le fil dans la dernière minute avec une égalisation de Motherwell 3-3. L’entraîneur Jeffereies n’était bien sur pas très content et attend la fin de la saison avec impatience en conservant leur avance sur Dundee United. Ces derniers se sont débarrassés de Kilmarnock sans trop de problème. Les Killie boys souffrent aussi beaucoup depuis le départ de l’entraîneur Mixu pour la Finlande. Ils perdaient 4-0 après une heure de jeu mais réussissent a marquer deux. 4-2 score final. Sept points derrière Hearts, Dundee United se devront de prendre quelque chose chez Celtic dimanche prochain, ce qui ne va pas être facile. Motherwell reçoit Rangers samedi midi et Hearts se déplacent chez Kilmarnock. Des autres matchs, pas trop de commentaires car pas beaucoup de changements dans le bas du tableau et deux auront lieu demain lundi de paques.

Le match du week-end pour certains se déroulait dans la région royale de Fife entre les deux premiers du classement de la division deux : Dunfermline recevaient Raith Rovers de Kircaldy et le vainqueur prenait une large option pour la montée. Près de 12 0000 spectateurs étaient au match et c’est Dunfermline qui pourraient jouer avec les grands la saison prochaine en gagnant la rencontre 2-1. Ils devraient remplacer Hamilton ( jouant demain contre Aberdeen ) mais avec St-Mirren prenant un nul ( 1-1 ) chez Hibs, ils sont vraiment au bord du gouffre.  Bonne semaine !

 

Résultats :

Rangers 0 – Celtic 0

Hibs 1 – St-Mirren 1

Dundee United 4 – Kilmarnock 2

Hearts 3 – Motherwell 3

 

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans football ecossais
commenter cet article
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 17:57

_52204112_mccall.jpgBonjour et bienvenue sur le blog du foot écossais. A venir toutes les dernières nouvelles des sept jours passés.

 

Une fois de plus, Lennon, entraîneur de Celtic, se fait remarqué pour les mauvaises raisons. À deux jours de la demi-finale contre Aberdeen il déclare que la guerre contre les mauvais supporters est une lutte impossible. Ironie du sort : l’Ecosse reçoit les mérites pour l’attitude de leurs fans à l’étranger mais a la maison, on a affaire a deux clans qui refusent de faire un effort pour oublier quelques événements du passe n’ayant rien a voir avec le foot. Les politiciens et les bénévoles travaillant pour le calme en Irlande du Nord n’ont pas du trop apprécié les commentaires de Lennon : ce que vous faites n’aura aucun succès. Un fois de plus pas trop futé. Son équipe est certainement plus en forme que lui avec une victoire sur Aberdeen 4-0 pour leur donner le billet pour la finale. Ça fait au dernier compte Celtic 21 – Aberdeen 1, pour la saison. À noter aussi, une expulsion pour Aberdeen et deux penalties donnés pour Celtic, sans commentaire. Certains remarquent même que Aberdeen a eu trois expulsions et sept penalties contre eux jouant contre Celtic cette saison. Le doublé est bien dans les plans de Celtic et ils se doivent de remporter un des deux ( championnat ou coupe ) si ce n’est les deux. Ils joueront contre Motherwell en finale qui s’étaient débarrassés de St-Johnstone samedi après-midi tranquillement avec un 3-0. Un vrai tour de force de l’entraîneur McCall ( en photo ) ayant pris les rênes durant la saison et leur a donné un coup de tonus. Rappelons que récemment Motherwell avaient battu Celtic 2-0 chez eux. Finale le 21 mai.

 

Tout est maintenant confirmé pour le haut et bas du tableau, c’est-à-dire la division du championnat en deux groupes de six : pas de grosse surprise, car Inverness n’a pu maintenir leur challenge sur Motherwell s’est montré bien trop fort ces derniers temps. Le seul os reste avec les deux gros : Aberdeen et Hibs qui sont restés en rade dans le bas du tableau. Apres un départ douloureux et difficile, et quelques changements d’entraîneurs, ces deux formations n’ont pu rattrapé les autres partis sur de bonnes  bases, comme Kilmarnock. On remarque aussi que leur milieu de terrain talentueux, Eremenko, serait bien content maintenant de jouer pour l’un des deux grands de Glasgow. Une fois de plus, la vérité est dure à avaler pour certains : la vraie raison de bien jouer est de pouvoir monter l’échelle vers Glasgow et ensuite la première league en Angleterre….

Une autre certitude du championnat est la descente plus ou moins assurée d’Hamilton on sentait depuis bien longtemps qu’ils avaient du mal a marquer et prendre des points surtout chez eux. Pas de secret là-dessus : il n’ont encore gagné aucun match à la maison. Ils gardent leur enthousiasme en tout cas et prennent trois points ce dimanche en allant gagner chez Hibs 2-1. Neuf points derrière St-Mirren, et il faudra un miracle pour qu’ils restent dans la première division. St-Mirren a réussi à retirer leur épingle du jeu en prenant des victoires importantes, telles celle durant la semaine passée contre Aberdeen 3-2. Depuis ils ont affronté les géants de Glasgow, sans succès, perdant samedi dernier contre Celtic 1-0 et ce week-end contre Rangers 2-1. Match difficile pour les champions qui ont eu un penalty pour faire la différence après 1-1. Ici aussi, sans commentaire…

 

Du même coup, Rangers prend pour quelques temps la tête du championnat, avec bien sur un match de plus sur leur ennemi. Enfin, le champion pourrait être décidé des dimanche prochain avec le match Old Firm à midi. Chaque équipe aura pas mal de pression et les policiers ont aussi pris quelques mesures envers les supporters trop passionnés : ils vont s’infiltrer incognito dans la foule et séviront ceux qui chantent des cantiques interdits, anti-catholiques ou anti-protestants, ça dépend du camp. Enfin, question sanction, on verra bien. Les journées vont avoir une drôle d’image car on ne verra pas beaucoup de week-end avec six matchs. Ils s’étalent sur trois jours avec un supplément le lundi. J’ajoute ici qu’on a deux lundis fériés à venir : le lundi de paques et celui du « premier mai », ici tout le temps le premier lundi du mois de mai. A noter aussi que l’expérience du match commençant a 6 heures a eu l’air de plaire, malgré les protestations des supporters de Celtic qui lancèrent des dizaines de ballons en début de match contre St-Johnstone, mardi passé ( 1-0 pour Celtic ). Et le 4 mai, Celtic se déplacent a Inverness pour commencer a 6 heures. Je me demande comment certains supporters vont faire pour arriver dans la capitale des Highlands a l’heure.

 

Le week-end prochain, on sera fixé sur le sort du futur champion 2010-2011. A la semaine prochaine.

 

Résultats :

Coupe d’écosse :

Aberdeen 0 – Celtic 4

Motherwell 3 – St-Johnstone 0

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans football ecossais
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 17:19

_51981892_stevenson282-1.jpgBonjour et bienvenue sur le blog du football écossais. Après la samba de dimanche, retour à la routine du championnat.

 

Une fois de plus, les perturbations climatiques ont fait des siennes et le match Inverness-Celtic a dû être annulé dès dix heures samedi matin après de fortes pluies étaient tombées durant la nuit dans les Highlands. Protestations du côté des supporters de Celtic qui doivent voyager de loin pour arriver à Inverness pour midi. Le club des Highlands a tout fait selon eux pour avoir le match joué mais sans succès. Il semblerait que la partie aurait pu se dérouler une heure plus tard que prévue. Qui décide de commencer un match à midi ? Une fois de plus le supporter paie le prix et cette année, chaque fan de chaque club en a vu des belles. J’espère que l’année prochaine sera plus stable et régulière en ce qui concerne les matchs.

 

Rangers, de leur côté, se frottaient les mains en anticipation de pouvoir reprendre la tête du championnat par un point. Ils affrontaient Dundee United chez eux et les visiteurs venaient dans la semaine d’en finir avec leur participation dans la coupe d’écosse, ayant été battu 3-0 par Motherwell mercredi soir. De plus, leur prestation était vraiment nul avec deux tirs au but en 90 minutes. Mais le foot nous donne des résultats surprise. Prenant l’avantage au bout de cinq minutes, on sent le match suivre le scénario prévu, mais non, Dundee United égalise juste avant la mi-temps. Rangers reprennent l’avantage et Dundee United reégalisent. Jusqu’aux dernières secondes ou Goodwillie ( elu meilleur joueur du mois de mars ) donne les trois points a Dundee United. Celtic s’en rejouit et Rangers se déplacent mardi soir chez St-Johnstone, rappel match débutant à six heures ! non seulement la situation sur le terrain n’est pas très belle, mais dans les salons de Ibrox, ça sent le roussit. Et ici je ne suis pas le grand spécialiste de business, mais il semble qu’il y a pas mal de gens avec un peu trop d’argent et ils ne savent pas quoi en faire. Investir dans un club de foot de nos jours : certains ont vraiment de l’argent à mettre par la fenêtre. Avec Rangers, on vient de découvrir une note pour quelques millions de livres sterling et l’acheteur potentiel se pose pas mal de questions….en plus du club, il devra payer une note de frais salée aux impôts. Panique. Si Craig Whyte n’achète pas ( décision lundi ), le club risque selon le patron du moment Johnston de rentrer en liquidation. Du jamais vu. Pas la peine de passer trop de temps là-dessus car il est toujours difficile de savoir la vérité complète sur le sujet, mais je sens que cette affaire est loin d’être finie.

 

Intéressant de voir les commentaires du joueur de Hibs Richie Towell, prêté par Celtic en janvier. Il déclarait tout simplement que les supporters de Hearts était beaucoup plus dur envers lui que ceux de Rangers. Comme raison invoquée, le fait qu’il soit irlandais et catholique. Quoi ? en dehors de Glasgow !! mais oui, d’un seul coup les plaies sont ouvertes a Edinbourgh aussi avec le derby ce dimanche. Ici aussi, je sens que les medias sont dans le coup à le pousser un peu et sont très contents d’entendre ses remarques au moment où les choses se calment a Glasgow. Quant au match à Easter road, on a eu droit à un vrai derby avec une expulsion, un pénalty et des buts ( en photo ) pour un 2-2 score final, qui ne fait l’affaire d’aucune des deux équipes. Hibs restent dans le bas du tableau et Hearts a du mal a conforter sa troisième place.

 

À noter aussi ce week-end, la confrontation entre l’entraîneur d’Aberdeen, Brown, et le patron de Motherwell, allant lui serré la main et lui disant quelque chose de pas trop gentil dans l’oreille. S’ensuit une légère bagarre entre les deux, à la manière de Lennon et McCoist. Brown, bien sur avait quitté Motherwell sous de gros nuages noirs et il est revenu ce samedi hué par le public. Enfin, il regrette sa décision peut-être car Motherwell a plus de chance de finir dans les six premiers après cette victoire 2-1. Quelques matchs de retard durant la semaine et le week-end prochain, Celtic reçoit St-Mirren et Rangers se déplacent à Hamilton. Il ne devrait pas y avoir trop de surprises…Bonne semaine à tous.

 

Résultats :

 

Rangers 2 – Dundee United 3

Hibs 2 – Hearts 2

St-Johnstone 0 – Kilmarnock 0

St-Mirren 3 – Hamilton 1

Motherwell 2 – Aberdeen 1

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans football ecossais
commenter cet article
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 18:01

_51860933_neymar.jpgBonjour et bienvenue sur le blog du football écossais, cette semaine porté au rythme de la samba brésilienne.

 

En effet, on rêvait de ce match depuis pas mal de lustres et l’affiche alléchait les babines de tous supporters et joueurs de part le monde. Alors que la France, l’Angleterre et l’Allemagne se débattaient face a des formations inférieures, la SFA avait réussi le coup de maître en empochant le Brésil comme adversaire amical. Le seul inconvénient était la location du match qui se devait se dérouler en Angleterre, condition du Brésil, a cela dit, environ 30 000 écossais avait fait le déplacement pour le stade d’Arsenal ce dimanche après-midi et espérait certainement l’impossible. Levein, l’entraîneur de l’équipe nationale avait promis un esprit d’attaque compare a ce que l’on avait vu en république tchèque ( formation 4-6-0 ) mais en même temps, ne voulait pas trop être optimiste sur le score possible. Il recherchait avant tout une bonne dose d’expérience pour certains de ses joueurs et une vraie leçon de foot pour d’autres. En réalité, il a sûrement eu ce qu’il voulait : score final 2-0 ( deux buts de Neymar – en photo )qui flatte sans conteste l’équipe d’écosse car les occasions  manquées du cote brésilien pouvaient se compter sur les doigts des deux mains. Le brésil a eu le ballon pour de longues périodes de jeu et aucun joueur écossais n’a vraiment brillé a part Caldwell qui a fait quelques tacles importants pour éviter une lourde défaite. En fin de compte, dixième rencontre entre les deux pays : 8 victoires et deux nuls et non, l’Ecosse n’a pas encore réussi a battre le Brésil. Les deux matchs nuls viennent de 66 ( 0-0 ) et de la coupe du monde 74 ( 1-1 ). Levein est réaliste et admet que ses joueurs n’auront pas de matchs aussi difficiles que celui-là, où toute l’équipe d’écosse semblait être campé dans leur surface de réparation. Une fois de plus comme tout match amical : expérience avant tout. En réalité, après trois victoires d’affilée de 3-0, l’écosse se sentait pousser des ailes mais a la suite de ce match, la perte de places sur leur rang international va peut-être diminuer quelques chances pour le tirage au sort de la coupe du monde à venir.

 

Des autres nouvelles de la semaine, on notera la décision de jouer des matchs en fin d’après-midi pour Rangers et Celtic. En effet, les rencontres en retard contre St-Johnstone à Perth pour les deux grands auront lieu le 5 avril pour Rangers et le 12 pour Celtic. Raison invoquée : la champions league qui retransmet ses matchs sur les écrans et ayant un contrat avec les deux grands les chaînes télé n’ont pas trop de choix que d’imposer une heure différente pour le coup d’envoi des rencontres. Les deux matchs débuteront à six heures, ce qui relance une fois de plus le débat de l’importance financière des chaînes dans le foot écossais. Sans discussion possible, elles décident de tout et rien n’est une fois de plus tenu en compte comme le travail des supporters et l’heure a laquelle ils devront finir pour se rendre aux matchs. Tant qu’on arrive a mettre un maximum de foot sur le petit écran, c’est malheureusement le plus important de nos jours ici en écosse. Il était aussi important de pouvoir finir jouer un maximum de matchs avant la séparation en deux du championnat le 16 avril. Le match Dundee United - Rangers ne pouvait se jouer (annoncer pour le 19 avril) mais on sait maintenant que Dundee United finira dans le top six donc, une date ultérieure sera possible pour ce match. A noter que Dundee United n’a pas encore reçu Rangers chez eux mais le week-end prochain, ils devront se rendre à Ibrox pour la deuxième fois cette saison. À midi samedi Celtic se déplace à Inverness et dimanche, on aura droit au derby d’Edimbourgh. Bonne semaine à tous.

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans football ecossais
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Erwan Ansquer
  • : Toutes les dernieres nouvelles du foot ecossais avec une analyse chaque semaine des resultats et des matchs a venir.
  • Contact

Résultats


Recherche

Liens