Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 15:35

Une fois de plus, le foot écossais nous donne des incroyables bouleversements : il y a deux semaines, Celtic se prenaient une vraie leçon de foot contre Legia de Varsovie sur deux rencontres ( 6-1 ). Beaucoup d’observateurs voyaient un règne très court du nouvel entraineur, Delia. Certains pensaient même à un vrai challenge d’équipes comme Aberdeen et Motherwell.

Depuis, en premiere journée Aberdeen, se sont pris 3-0 chez eux. Motherwell peinent terriblement et sont neuvième. et, puis Celtic, se sont reveillés au bord d’un cauchemar : repêches inextremis en barrages pour la champions League, les voici bien parti pour affronter la creme européenne.

Suite au match nul de milieu de semaine chez Maribor, 1-1, ils ont toutes les chances de se retrouver dans le chapeau de tirage au sort des groupes. Il leur faut garder toute concentration car beaucoup craignent encore un possible effondrement au match retour, à Celtic Park.

On avait le match du week-end dans les Highlands, ce samedi midi. Inverness ont fait un depart en fanfare prenant la tête du championnat après trois journées avec deux victoires a l’extérieur chez Hamilton et Motherwell sur le meme score de 2-0.

Ils resteront en haut de l’arbre encore une semaine, suivant leur victoire, 1-0, sur les champions. Match un peu bizarre avec Celtic ayant un oeil sur la rencontre vitale de mardi soir. Dix changements étaient fait sur l’équipe du match aller en Europe et leur jeu n’avait certainement pas la meme fluidité que le week-end dernier. Le rêve d’une saison sans défaite s’envole déjà pour pas mal de supporteurs.

Intéressant de voir le tableau des buteurs après quatre journées : on a maintenant 7 joueurs avec deux buts seulement. Bref, aucun avant-centre n’a l’air en pleine forme, ce qui nous offre une panoplie de joueurs dont deux de Celtic et de…..Hamilton.

Ces derniers grimpent à la deuxième place après leur victoire chez Partick Thistle. Le match s’enflamma dans les cinq dernières minutes avec un but de Partick, pensant avoir pris les trois points. Pourtant, juste après le coup d’envoi, Hamilton égalisent et dans les arrêts de jeu, prennent la victoire.

Deux autres formations qui trouvent les choses difficiles, et mentionnés le week-end dernier, sont Motherwell et Aberdeen. La saison passée, elles survolaient le championnat derrière Celtic. Une fois de plus, les années ne se ressemblent pas en Ecosse.

Ce week-end, elles ont montré que les choses ne sont pas si simples : St-Johnstone marquaient a dix minutes de la fin pour renvoyer bredouille à la maison les rouges d’Aberdeen et leur grand nombre de fans descendus sur Perth. L’entraineur McInnes doit se demander quoi faire après deux défaites en trois matchs et le capitaine Anderson quittant le terrain en boitant.

Chez Motherwell, pas mieux, avec une défaite 2-0 à Kilmarnock. Meme topo ici, trois défaites en quatre matchs. Samedi prochain, Aberdeen reçoivent Partick et Motherwell St-Johnstone. Sans trois points pour ces deux grands, la saison sera longue.

Les deux equipes de Dundee ont pris trois points chez les derniers du classement qui eux se retrouvent avec rien, avec quatre matchs. Dundee FC prenant leur premiers trois points chez St-Mirren et Dundee United marquant à quatre minutes de la fin, 2-1.

En d.2, on notera la large victoire de Hearts chez Raith Rovers, à Kirkcaldy, les envoyant en tete du classement avec neuf points pour trois matchs. De l’autre cote d’Edimbourg, les choses s’empirent avec unedeuxieme défaite d’affilée pour Hibs. Cette fois-ci, chez eux contre Falkirk. Rangers gagnent 4-1 contre….Dumbarton.

Résultats :

St-Mirren 0 - Dundee 1
Dundee United 2 - Ross County 1
Inverness 1 - Celtic 0
St-Johnstone 1 - Aberdeen 0
Kilmarnock 2 - Motherwell 0
Partick 1 - Hamilton 2



Repost 0
17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 15:50

Les affaires commencent difficilement pour Celtic en Europe car les polonais du Legia continuent d’insister. Selon eux, une erreur a été commise mais il faudrait l’accepter comme humaine et rejouer le match. On sent vraiment que la place en Champions League vaut chère et à quelques jours du dernier match de barrage, on ne sait toujours pas qui va passer. Une décision sera prise ce lundi dans l’après-midi et Celtic attendent encore.

Je suis vraiment dans le brouillard comme beaucoup car le club polonais semble comprendre les règles mais à du mal à les accepter. Le joueur de Motherwell, Henrik Ojamaa, venant du Legia, trouve aussi la punition un peu dure. Mais un joueur n’étant pas dans les papiers n’a pourtant pas le droit de jouer, alors pourquoi le rentrer à deux minutes de la fin ?

Les quelques doutes sur la forme de l'équipe se sont vite envolés avec deux victoires faciles en quatre jours. Mercredi soir, ils se sont imposés sans trop de difficultés chez St-Johnstone 3-0. Il aura fallu attendre le dernier quart d'heure pour que l'arbitre donne, et le mot n'est pas trop fort, un penalty et carton rouge au défenseur des Saints. Tout le monde est d'accord la-dessus, l'avant de Celtic avait fait un sacré plongeon.

Ce samedi, ils se sont balladés chez eux en écartant les leaders, Dundee United, 6-1. Selon Délia, le nouvel entraîneur, la première heure de jeu était remarquable et aucune équipe en Écosse peuvent les opposer. Ils peuvent se concentrer sur leur match de milieu de semaine contre les slovènes de Maribor. Un bon bol de confiance en tout cas, malgré quelques blessures.

L’ancien patron canadien de Celtic, Fergus McCann, était venu spécialement dérouler le drapeau de champions en début de partie. Lui-même qui avait sauvé Celtic du désastre financier dans lequel se trouvent Rangers depuis trois ans. On sent qu’il pourra encore la saison prochaine refaire pareil après ce départ en fanfare.

Les autres equipes ont commencé leur manège en s’éliminant de la course : chacunes prennent leurs points où elles peuvent et on a souvent quelques surprises. Ce week-end, St-Johnstone battu par Hamilton, qui se hissent a la troisième place. Motherwell qui perdent chez eux contre Inverness et dégringolent à la neuvième place.

La d.2 fait encore parler d’elle avec cette semaine, les arbitres mécontents d’être payé beaucoup moins que dans la Premiership. Comment justifier qu’un match Rangers-Hearts avec 44 000 spectateurs, donne une note d’arbitrage de 180 livres sterlings et pour un Hamilton-Inverness avec 1.500 personnes, cela fait 800 livres ? Sans réponse, les hommes en noir pensent déjà a se mettre en greve. Decidement, après deux semaines, on commence déjà à se poser de sérieuses questions.

Sur le foot, le match du week-end, était encore dans cette division avec le derby d’Edimbourg, Hearts-Hibs. Une fois de plus, beaucoup d’action et peu de vrai football. Dans le dernier quart d’heure, Un penalty, deux cartons rouges et trois buts : résultat final, 2-1 pour Hearts, en tête avec Raith Rovers et Queen of the South.

Bonne semaine.

Repost 0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 17:38

On reprend les mêmes et on recommence ? Non, tout le contraire en Ecosse. Etonnant que rien ne soit dit dans les médias européens sur la situation footballistique écossaise ici car on a une division inférieure aussi forte que la premiere. Avec des circonstances extraordinaires de fin de saison 2013/2014, les deux clubs d’Edimbourg se retrouvent en d.2 avec ….Rangers.

Certainement, la moyenne du nombre de spectateurs sera plus grande dans la d.2, ce qui est déjà une première. Rien que ce week-end, près de 10 000 chez Hibs et 43 000 avec Rangers, on avait 1 500 chez Hamilton et 3 200 chez Ross County. Conclusion : les équipes en haut soufreront beaucoup plus que celles d’en bas et on attendra pour qu’elles remontent le plus vite possible.

Ironie de situation : les chaines télé se concentrent sur la d.2 et rien que cette semaine, on a eu droit par deux fois a avoir les matchs de Rangers : Mercredi, contre Hibs en coupe et ce dimanche contre Hearts. Il va falloir que je mette bouchée double pour parler des deux divisions !

Revenons dans la d.1 avec quelques des moments exceptionnels en ce debut de saison. Malheureusement, les clubs en Europa League resteront en Ecosse durant l’année. Motherwell n’avaient fait qu’un tour en juillet. Aberdeen et St-Johnstone se sont bien battus jeudi dernier maison vain. la surprise venait de Celtic avec deux rencontres abominables contre Legia Varsovie et un score pour les polonais de 6-1 après les deux manches.

Mais, coup de theatre, un joueur officiellement ne pouvant jouer, rentre a deux minutes de la fin et met le club en Europa League après enquête de l’UEFA. Celtic se retrouvent aux portes des groupes de la Champions League pour la troisième année consecutive. Ils doivent passer l’étape de Maribor, de Slovenie. Aux dernières nouvelles, le Legia aurait proposé à Celtic de jouer un match quitte ou double pour passer le tour. Le temps presse.

Les champions, Celtic, ont bien sur changé d’entraineur avec le départ de Lennon et l’arrivée de Delia, qui reste une énigme. pas de gros calibre de joueur encore et le gardien Forster devrait signer pour Southampton d’ici quelques jours. Les supporters devront être patients pour la saison, surtout si l’aventure européenne se termine avant les groupes de Champions League.

Alors, les nouveautés de la Premiership : Dundee F C et Hamilton sont montés parmi les « grands » avec le premier sous le support d’un groupe de financiers américains, devraient s’en tirer. Un bon début de saison avec un nul 1-1 contre Kilmarnock. Le deuxième club, Hamilton, aura bien du mal, et la premiere journée le montre après une défaite de 2-0 chez eux contre Inverness.

Aberdeen semblent les mieux préparés pour la saison avec l’arrivée de l’ancienne vedette de Dundee United, Goodwillie. L’entraineur a transformé l’esprit d’équipe et beaucoup attendent une amelioration sur l’an passé. Certains pensaient même voir un titre possible si Celtic commenceraient à douter. Mais après la première journée, tout est remis en questions car Aberdeen se sont pris une petite correction de 3-0 chez eux face a Dundee United.

Les autres formations sont dans un mouchoir et la course pour terminer dans les six premiers commencent. On en saura plus le week-end prochain avec une journée mercredi et l’entrée de Celtic chez St-Johnstone.

Non seulement la d.2 attire plus de spectateurs mais aussi le spectacle : Hibs réussissent à battre Livingston 2-1 avec un des buts marqué par leur gardien ! Rangers et Hearts ont donné un match fou à Ibrox : Hearts prenaient l’avantage jusqu’aux arrêts de jeu. Rangers égalisaient et pensaient prendre un point. Mais avec 6 minutes rajoutées suite à une blessure au gardien, Hearts allaient prendre les trois points. Rien ne sera facile pour ces grands avec sans les oublier Falkirk et Raith Rovers pouvant jouer les malins.
Bonne semaine à tous !

Repost 0
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 18:10

La grande nouvelle de la semaine est venue de chez Celtic qui ont trouvé le successeur de Lennon en la présence du norvégien Delia. Une fois de plus, la direction de Celtic prend le contre-pied sur les plans de beaucoup de supporteurs, pensant à signer une vedette. Roy Keane avait dit non en début de semaine et l’attention se portait sur l’ancien entraineur de West Brom, Steve Clarke.

Certains penseront que les patrons veulent garder leurs gains et depenser prudemment mais les aléas du club peuvent vite tourner contre eux aussi. Allez le demander à leur rival, Rangers. Une mauvaise saison et c’est le retour des problèmes financiers. Et le premier rendez-vous sera les premiers tours de qualification pour la Champions League, cruciaux pour le club. Le 15 ou 16 juillet aura lieu le coup d’envoi de la saison pour Celtic, plus important que tout autre match de championnat que Celtic devraient encore remporter.
Question signature, c’est encore tôt mais l’ancien gardien de Hearts, Craig Gordon, semble être le premier a rejoindre le club. Le nouvel entraineur a pourtant souligné qu’il espérait garder Forster au club, en ce moment avec l’équipe anglaise en coupe du monde.

De l’autre cote de l’écosse, les choses sont bien différentes avec Hibs. Ce samedi, les plus ardus fans avaient organisé une manif. pour demander la démission du patron, Rod Petrie. Tout cela est organisé par l’ancien milieu de terrain Paul Kane avec d’autres gloires tels Gordon rae et Pat Stanton. On se doute bien que le club ne puisse pas remonter de si peu en Premier League. Rappelons qu’il y a Rangers et Hearts avec eux, qui devraient prendre les deux premières places.

L’entraineur Butcher devrait commencer toute discussion sur son avenir des le début de la semaine et une décision sera prise immédiatement pour les transfèrs de joueurs. Enfin, Leann Dempster, une des patronnes du club a demandé aux supporteurs de montrer un front uni pour la saison à venir, refusant l’accès à une des tribunes pour la manifestation. Ce n’est pas trop le moment pour la division dans le club selon elle.

A l’approche de chaque coupe du monde, on a le même refrain sur l’evenement de 78. Cettte année-la restera dans les annales pendant longtemps et je crois sincerement qu’elle est bien ancrée dans la mentalite de la majorité d’ecossais. Cette coupe du monde a eu un choc enorme sur la population, et je ne blague pas. En voici l’histoire.
Tout commence avec un entraineur, Ally MacLeod, qui en 1966 s’occupe du club de Ayr United. Il les envoie en demi-finale de coupe d’ecosse et coupe de la ligue. En 1973, il bat le record d’affluence dans le stade avec plus de 25 000 spectateurs avec une victoire sur Rangers, 2-1. En 1975, il prend charge d’Aberdeen où il gagne d’entrée la coupe de la ligue contre Celtic. Voilà l’intro sur Ally.
En 1977, il se fait offrir le poste d’entraineur de l’equipe nationale. Apres quelques mois au boulot, il s’impose devant l’Angleterre a Wembley et qualifie le pays pour la coupe du monde en Argentine en battant la Tchecoslovaquie, alors championne d’Europe.
C’est le delire dans le pays. L’optimisme est au maximum avec les medias montant le tout d’un cran. Le comédien écossais, Andy Cameron, fait un 45 tour ( o.k., CD ) « Ally’s Tartan Army » qui se trouve 6e au hit parade. L’equipe fait meme un tour d’honneur de Hampden devant 25 000 personnes avant de s’envoler pour Buenos Aires.

L’histoire se corse quand il aurait affirmer que l’Ecosse allait en Argentine pour bousculer plus d’une equipe et gagner le trophée. Avec des joueurs talentueux comme Dalgleish, Souness et Joe Jordan, pas de problème en théorie. La réalité allait être plus dure a avaler : Premier match, humiliation contre le Perou, défaite 3-1, suivi d’un match nul conte l’Iran. Il fallait ensuite battre les Pays-bas par 3 buts d’écart, et ils seront a deux doigts de le faire, 3-2 score final ici pour l’écosse avec un but superbe de Gemmill, rentré depuis dans les archives comme l’un des meilleurs buts de coupe du monde.

Tout allait tourner au cauchemar et le pauvre MacLeod, qui décèdera en 2004 donnait un rêve aux écossais. Un personnage hors du commun.

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans foot football ecosse foot ecossais
commenter cet article
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 18:25

Commençons par les bonnes nouvelles : l’équipe nationale tourne mieux que beaucoup le pense. Tout le monde semble assez satisfait de la prestation de mercredi soir contre le Nigeria. Il y aura toujours des pessimistes qui diront que lies amicaux sont plus faciles a dominer que ceux portant a des compétitions internationales.

Mais il faut avouer que Strachan, l’entraineur, a l’air d’y connaitre quelque chose. Un but a la derniers minute a empêcher les écossais de remporter le match, 2-2 score final. Une bourde de Hanley laissa le ballon a l’adversaire pour l’envoyer dans les filets. Les écossais étaient sur le point de devenir la première equipe a prendre quatre victoires d’affilée depuis 1951. Sentiment de frustration au bout du match mais l’équipe est encore embattue.

On attend tous avec impatience les matchs de l’euro 2016, le dimanche 7 septembre, en commençant par un petit déplacement en Allemagne. Facile.

Le championnat 2014-2015 a pris une drôle d’image après la descente de Hibs, dimanche dernier. On a maintenant une division inférieure avec trois des plus gros calibres d’écosse. A part Celtic et Aberdeen, la SPL aura bien du mal a se faire une place a la télé. Il y aura surement les derbys d’Edimbourg en tete suivi des matchs avec Rangers. Evidemment, la montée sera périlleuse et tout le monde se demande déjà quel club aura la chance de s’échapper.

Beaucoup voit Hearts être l’heureux vainqueur de la division. Chez les deux autres, c’est la guerre avec les supporteurs qui pourraient les troubler. Je m’explique : Chez Hibs, des manifs sont organisées par les fans pour retirer le patron, Rod Petrie, du club. Pour le moment, il aurait refuse toute démission. Le groupe écossais, celebre fan du club, s'est mis de la partie en avouant que le problème n’est pas nouveau et date depuis quelques années. Le patron a été aux commandes 15 ans avec deux descentes. Selon Charlie Reid du groupe de Proclaimers, il faudrait un vrai coup de balai au niveau de la direction. Rendez-vous samedi prochain au club à 11.30 pour tous les supporteurs.

Chez Rangers, la situation n’est pas meilleure. Ici aussi, des manifs sont organisées contre la direction. Les supporteurs demandent tout simplement à la direction de révéler comment d’abonnements ont été vendu. La seule rumeur dit que la vente aurait été très lente. The Union of Fans, club des supporteurs, a créé un fond pour les abonnements avec la date limite de renouvellement passée il y a deux semaines.

Une pétition voulant protéger les biens du club aurait été signe par 7.000 fans et rendu au club par l’ancien défenseur et vedette du club, John Brown. La direction en ce moment fait bouche cousue et prefere ignorer toute protestation. L’argent manquera surement pour tout nouveau contrat.

Enfin, chez Celtic, la situation est toujours dans le brouillard pour trouver un nouvel entraineur. Des discussions auraient eu lieu avec Roy Keane. Ce dernier tient un poste de coach au sein de l’équipe nationale d’Irlande avec Martin O’Neil, qui avait donné son accord pour les discussions. Depuis, rien mais on devrait en savoir plus dès demain ou mardi.

Bonne semaine.

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans foot ecosse foot ecossais
commenter cet article
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 20:43

Commençons par le plus important: les deux matchs comptant pour la montée ou le maintien en SPL. Mercredi soir, Hibs avaient montré leur talent en allant gagner 2-0 chez Hamilton. Ce dimanche, les visiteurs, cette fois-ci Hamilton ont très vite pris l’avantage suite a une erreur defensive de Hibs. Du meme coup, on avait un vrai match à apprécier.

Les nerfs des supporteurs de Hibs seront testé jusqu’aux penalties car Hamilton égalisent a la 93e minute. Les arrêts de jeu ne donnent rien. Et hies abandonnent en loupant deux penalties. Ils descendent et laissent pas mal de question sur l’avenir de la SPL, plus de 18 000 personnes étaient au stade. Enfin, un derby d’Edimbourg la saison prochaine. Plus d’infos dans une semaine.

Alors que je m’apprêtais à écrire un dernier bulletin sur le bilan de la saison 2013-2014 pour les équipes, la surprise est tombée mercredi matin : Lennon quitte Celtic.

Lennon avait signé pour Celtic en décembre 2000 du club anglais de Leicester. Martin O’Neill, aussi de Leicester, avait pris la direction du club écossais et réussissait a le signer pour 5 millions 750 mille livres sterlings. il allait très vite faire partie intégrante de l’équipe qui ramassait le triplé dans sa première saison. Encore plus de succès en Europe avec la finale de la coupe UEFA contre Porto que le club perdait 3-2.

Lennon devint capitaine de Celtic en 2005 mais il voyait son avenir dans l’entrainement et des rumeurs abondaient pour le renvoyer vers Leicester ou Crystal Palace. En 2007, Nottingham Forest arrivait à l’attraper, puis Wycombe Wanderers, mais le 3 avril 2008, il revient sur Celtic en tant que coach en prenant en charge la réserve du club.

En mars 2010, après le depart de Mowbray, il prendra la premiere équipe. Depuis, il remportera 3 titres et deux coupes.

Malgré ces succès, il ne restera pas trop loin des controverses. Il accusera les arbitres de supporter Rangers, ou tout simplement d’être anti-celtic. De sa vraie passion pour le club qu’il a soutenu toute sa vie, il semble qu’il a perdu tout espoir de faire mieux.

Chez les fans de Celtic, il est adoré, chez les autres, il est détesté. Tout le monde a une opinion sur lui. Il n’a pourtant pas réussi a avoir un triple surtout sans Rangers dans les parages, et beaucoup y voit un échec. C’est surement pour cette raison qu’aucun club en Angleterre ne l’ait encore contacté. Personne ne peut oublier les menaces de mort qu’il a reçu durant sa carrière : en tant que joueur pour l’équipe nationale d’Irlande du nord, quand il avait déclaré qu’il préférait jouer pour une Irlande unie, et en tant qu’entraineur en 2011. Cette année là aussi, un supporteur de Hearts allait entrer sur le terrain et essayait de l’agresser.


Maintenant a savoir qui le remplacera : choix des supporteurs, leur héros Larsson. Pourtant, ce dernier a promis qu’il terminerait son contrat avec le club suédois de Falkenberg jusqu’en novembre. Un autre favori pour les bookmakers, mais pas trop des fans, reste l’énigmatique Owen Coyle qui a alterné succès et défaite dans sa carrière d’entraineur.

Il y a aussi Malky McKay, qui a joué pour le club et fut renvoyé de Cardiff FC durant la saison passée. Et puis, on a David Moyes, supporteur de Celtic, sans emploi après ses embuches avec Manchester United. Mais aucune nouvelle de l’ancien entraineur d’Everton., à part une bagarre dans un pub mardi dernier….Voici aussi Roy Keane, en ce moment, assistant de O’Neill avec l’équipe d’Irlande, qui serait en pourparler avec les dirigeants de Celtic.

Enfin, tout cela devra être résolu le plus vite possible car Celtic veulent surement preparer l’avant-saison et plus important, les matchs qualificatifs de la Champions League au mieux. Et bien sur, le nouvel entraineur devra amener son équipe et quelques recrues. Du changement en perspective. Promis, la semaine prochaine, le bilan.

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans football ecossais foot ecosse
commenter cet article
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 18:24


La clôture de la saison est traditionnellement marquée par la finale de la coupe d'écosse. Cette année, on assistait a un derby de la région de Tayside, est de l'écosse, entre Dundee United et St-Johnstone, de Perth.
Dans les années 80, ils étaient les vrais habitués de la finale mais sans succès. Entre 80 et 90 cinq finales et cinq défaites. Depuis, deux victoires, en 94 et 2010. Leur saison a eu des hauts et des bas, inconsistante avec le nombre de jeunes joueurs. Quant à st-johnstone, après 130 d'existence, le placard de trophées était bien vide.

Ce 17 mai allait les combler de joie. Ils prenaient l'avantage à quelques secondes de la mi-temps sur une faute du gardien de Dundee United. Malgré tous les efforts possibles, les gars de Perth s'accrocheront et iront jusqu'à doubler la marque a cinq minutes de la fin. Score final 2-0.

Notons que pour monter en SPL, Hamilton devront battre Hibs sur deux matchs dans la semaine qui vient. Ils se sont débarrassés de Falkirk en aller-retour aussi. 1-1 chez Falkirk est 1-0 chez eux. Les commentaires des patrons de Hamilton donnent a penser que Hibs aura bien du mal car ils ont le vent dans le dos et un bon élan pour envoyer Hibs en d.2.

A peine les équipes ont pris le chemin des vestiaires pour leurs vacances, à part les deux finalistes de la coupe, que des changements s'opèrent.

L'équipe passant en d.2, le géant de Hearts, a montré qu'ils voulaient remonter le plus vite possible avec la nouvelle patronne nommant un remplaçant pour l'entraîneur Locke. Madame Budge veut mettre les affaires au point et la nomination de l'ancien entraîneur de l'équipe nationale, Craig Levein, comme Directeur de football le prouve. On pense que l'ancien défenseur de Hearts, nielsen, serait nommé entraîneur d'ici peu de temps. Revoici deux des plus grands joueurs du club revenant au bercail.

Levein avait commencé comme joueur chez Hearts en 1983 et devint au bout de deux saisons nommé meilleur jeune joueur écossais. Malheureusement pour lui, une blessure achève sa carrière et pense à l'entraînement, toujours chez les jambos de Hearts. Il les envoie en Europe sur deux années consécutives et en 2004, après ce succès, débute en Angleterre chez Leicester. La petite histoire pense qu'il y aurait une compagne dans cette région et qu'il voulait la suivre au lieu de rester tranquillement chez lui avec femme et enfants. Enfin, désastre en Angleterre, il revient vite voir tout le monde en Écosse chez Raith Rovers, puis avec succès chez Dundee United. Il est acheté pour un quart de milions de livres par l'équipe nationale et renouveau désastre. Le revoilà au point de départ pour une saison en d.2 qui s'annonce aussi passionnante qu'en d.1. Rappelons que Rangers seront de la partie.

Même topo chez st-Mirren, avec le renvoi de Danny Lennon, entraîneur. Il est tout simplement remplacé par l'assistant, Tommy Craig, 63 ans, et beaucoup ont critiqué la direction en voulant chercher quelqu'un ne coûtant pas trop cher ! Comme expérience, il a déjà été numéro deux chez Hibs, Aberdeen et Celtic. Maintenant il doit prouver qu'il peut prendre les commandes d'un club. Plus facile a dire qu'à faire.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Erwan Ansquer
  • : Toutes les dernieres nouvelles du foot ecossais avec une analyse chaque semaine des resultats et des matchs a venir.
  • Contact

Résultats


Recherche

Liens