Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 17:17

Des samedi midi, on avait le droit, ce week-end, à la première demi-finale de la coupe d’écosse 2015 entre Hibs et Falkirk. Les deux équipes évoluent en division 2 et se connaissent bien-sur assez bien. Hits allait contrôler le match mais sans marquer et Falkirk, en contre, remportait le droit à la finale avec un simple 1-0.

Revanche d’il y a deux ans ou les deux équipes s’étaient retrouvées au même niveau de la compétition mais avec un résultat different : Falkirk menaient 3-0, Hibs revenaient à 3-3 et marquent le but vainqueur dans les prolongations. Rageant. Cette année la ils allaient affronter Celtic et perdre 3-0.

En 2012, Hibs se prenaient en finale une leçon contre Hearts 5-1 et il se sont fait une sacre réputation de redouter Hampden et une vraie malchance est placée sur chacune de leur rencontre. Ils n’ont pas gagne la coupe depuis 113 ans, avec un total de 11 apparitions en finale. Ils ne feront pas leur 12e mais saluons avant tout les vainqueurs, Falkirk, qui reviendront sur Hampden le 30 mai.

Falkirk F.C. fut formé en 1876 et pendant quelques années, ils ne joueront que des matchs amicaux. En 1884, ils s’établirent au stade de Brockville, qui reste longtemps associé avec le nom du club. Pendant 118 ans, ils y joueront leur matchs et il eut la mauvaise réputation d’un stade d’un autre temps. Il allait fermer en 2003 et avec des dépenses trop grandes pour l’améliorer, le club décida de vendre l’endroit à un supermarché pour construire un tout nouveau stade. A noter qu’a l’entrée du magasin, se trouve un souvenir du club, une barrière métallique du stade.

Le record d’affluence fut pour un match contre Celtic en 1953 avec 23 000. Chacun devait surement se serrer car les régulations approuvaient seulement 8 000 places.

Depuis quelques saisons, Falkirk semble atteindre les demi-finales de la coupe de la ligue ou d’écosse avec facilité, mais sans jamais gagner le trophée. Leur entraineur, Peter Houston, l’a déjà remporte avec Dundee United en 2010 et il parait donner toute son expérience à l’équipe.

La deuxième surprise du week-end est survenu dimanche dans l’autre demi-finale. Alors que l’entraineur de Celtic, Deila, préparait le triplé et les célébrations, il a du changer tout plan. inverness les attendait a Hampden et ils sont vraiment la bête noire de Celtic.

Qui peut oublier leur victoire en 2000, a Celtic Park, 3-1 en coupe d’écosse ? L’une des plus grandes surprises du foot écossais quand Celtic traversait une bien mauvaise période. Depuis, on ne peut dire que Celtic prenne plaisir à retrouver les highlanders, preuve la semaine dernière en championnat quand ils n’ont pu que faire match nul.

Ce dimanche, tout semblait partir comme sur des roulettes avec un but pour Celtic après 20 minutes. Juste avant la mi-temps, premier incident avec une main de l’arrière d’Inverness. Penalty et carton rouge ? non, l’arbitre n’aurait rien vu. Deuxième période, le gardien de Celtic fauche l’avant d’Inverness et cette fois-ci, penalty et carton rouge. Dans les prolongations, on aura encore quelques buts des deux cotes : Inverness en premier suivi d’une égalisation de Celtic. A trois minutes de la fin, Inverness prend l’avantage et se trouve pour la première fois de leur histoire en finale de la coupe d’écosse.

Déception avec le nombre de spectateurs, seulement 28 000 présents mais le 30 mai, pour la finale, je me demande si on arrivera à remplir la moitié du stade, 26 000. Falkirk et Inverness sont deux clubs qui n’attirent pas les grandes foules. Pour l’entraineur de Celtic, Deila, retour au championnat mercredi soir chez Dundee.

Résultats :

Falkirk 1 - Hibs 0

Inverness 3 - Celtic 2

Repost 0
Published by Erwan Ansquer - dans foot ecosse scottish football
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 21:34

Impossible de faire changer l’opinion de certains écossais sur l’entraineur Strachan. Malgré le succès accumulé, il reste encore du boulot a faire pour convaincre du progrès fait avec l’équipe nationale.

De même avec Celtic entre 2005 et 2009, il travaille sans arrêt pour changer les idées préconçues. On avait des supporteurs de Celtic prétendant que Strachan avait laissé Rangers gagner le championnat en 2009. Il démissionna a la fin de la saison pour prendre les commandes a Middlesborough.

Ayant gagné le championnat écossais trois saisons de rang chez Celtic ( le troisième seulement a l’avoir fait ) prouve tout de meme la valeur de l’entraineur. Rien ne pourra le faire changer d’avis, Strachan en aura marre et claquera la porte.

Strachan revient en Ecosse en janvier 2013 après le désastre de Craig Levein. Il remet les choses en ordre malgré une fois de plus manque la coupe du monde 2014. Il a avant tout la réputation d’être un entraineur assez strict sur la santé de ses joueurs, leur voulant éviter de boire trop d’alcool, pas facile en Ecosse, et de porter l’accent sur le régime d’alimentation, avec comme truc bizarre pour ici, les algues marines. Certains joueurs, comme Caldwell de Celtic, lui ont rendu hommage au changement de leur style de vie.

Il plante une bonne surprise ce dimanche contre Gibraltar avec un seul défenseur central, mettant l’accent sur l’attaque.

Le gros problème écossais reste de se débarrasser des soit-disant petites equipes. Meme topo ici. après un penalty de Maloney au bout de 18 minutes, Gibraltar se ressaisissent rapidement et égalisent juste après. On joue avec le feu et on se brule.

Une fois le choc absorbé, Fletcher commença son show en mettant son hat-trick. Les choses allaient mieux avec la mi-temps car on avait déjà un avantage de 4-1. Deux buts après la pause donnaient une bonne avance. On se souviendra plus du premier but et peut-être du seul, que Gibraltar marqua a Glasgow. On aura tout vu.

Une controverse restera avec le manque de public au stade. La SFA, dirigeant du football en Écosse, avaient fixe le prix des billets à 35 livres minimum. Pas mal de supporteurs avaient décidé de se plaindre mais sans changement, ainsi un stade à moitié plein. Pourquoi ne pas réduire le prix et avoir une bonne ambiance pour un match contre Gibraltar car le spectacle ne valait pas 35 livres.

Chez Rangers, les choses s’améliorent doucement avec sur le papier une victoire de 4-1 sur Cowdenbeath. En réalité, tout n’était pas si facile. Les dix dernières minutes du match deviendront les plus importantes dans l’histoire du club.

Cowdenbeath venaient d’égaliser et beaucoup de fans commençaient a grogner en voyant encore un match nul à Ibrox. Sans victoire depuis le 3 janvier, ça fait du mal. L’arrière Mshni commettait sa faute habituelle en donnant le ballon trop facilement et on avait 1-1.

Heureusement pour lui, son collègue défenseur aussi, McGregor allait marquer et libérer le stade de toute nervosité. deux buts de Vukcic suivaient. La semaine prochaine, ils affrontent les champions Hearts, chez eux de nouveau. Ils sont bien en passe de dépasser Hibs qui perdaient hier contre Raith Rovers 2-1. On sent la confiance revenir et la montée en d.1 pourrait conclure en beauté des saisons passées des plus tumultueuses.

L’ancien avant de Dundee United, maintenant avec Sporting Lisbonne, Ryan Gauld, s’exprimait devant les medias ce week-end sur sa vie et son avenir au Portugal. Il semble que tout aille pour le mieux et a montré beaucoup de patience car il n’est sélectionné que très rarement par l’entraineur de l’équipe. Il insistait sur le fait que les jeunes talents écossais devraient chercher a s’exporter le plus vite possible au lieu de rester a la maison dans leur club d’origine…A réfléchir.

Repost 0
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 18:24

Concentrons-nous sur le vrai succès de cette saison : le retour de manière incroyable de Hearts en Première division. La facilité avec laquelle ils remontent cache le jeu du nouveau directeur des opérations : Ann Budge. Apres dix mois de contrôle du club, une révolution a été accomplie. Personne ne voyait les revoir aussi vite en Première league, encore moins avec autant de points d’avance. Rangers étaient partis favoris et ils sont loin derrière. Hibs s’accrochent tant qu’ils peuvent a leur deuxieme place.

Il y a un an Hearts étaient encore sous l’emprise du lituanien Romanov et les choses empiraient tous les mois, culminant avec la descente en d.2, suite à la faillite du club. Une supportrice inconditionnel de Hearts, Budge a cherché le personnel dès le premier jour. Elle a ainsi donné confiance aux anciennes vedettes revenues prendre commande, Craig Levein, directeur du football au club et Neilson, entraineur. L’esprit de Hearts devait être reconstruit le plus vite possible et la confiance entre ces deux anciens joueurs a été la clé du succès.

La force de Budge fut d’obtenir un maximum avec un minimum d’investissement. Telle est la devise de tout businessman/woman, et Budge vient de ce milieu, avec le titre d’entrepreneur de l’année en 2005. Elle apporta son soutien à la fondation de Hearts, groupe de supporteurs du club, qui devrait reprendre le contrôle du club d’ici a cinq ans, une fois le prêt de 2.5 millions de livres remboursé. C’est évidemment elle qui acheta Hearts des mains de Romanov et elle empochera les intérêts comme bénéfice.

Le recrutement de joueurs a bien sur été l’affaire de Levein qui déniche toujours quelque trésor. Il amena avec lui Gomis et Bauben, qu’il avait envoyé de son temps chez Dundee United. Ces deux joueurs partirent en Angleterre mais sans grand succès. Il ajouta Ozturk et Sow, tout nouveau en Ecosse. Et ensemble, ce fut le succès sur le terrain. Les semaines s’enchainaient cette saison et elles se ressemblaient. Victoire après victoire. Chaque joueur donnait le maximum, car Levein savait les motiver.

Ce dimanche, ce fut l’apothéose et la récompense. Hibs perdaient face a Rangers, 2-0 et donnaient le titre à leur rival Hearts. L’entraineur Neilson sera quelque peu déçu car il voulait gagner le titre à la maison de Tynecastle, devant les supporteurs, le 28 mars face à Queen of the South. Ce samedi, ils n’ont fait qu’une bouchée de Falkirk, 3-0. Pourtant, ces derniers ne sont pas des plus faciles : Falkirk n’ont pas perdu en 11 matchs et ce fut la dernière équipe à battre Hearts, sur leur terrain d’Edimbourg, 3-2 en janvier.

Reste à savoir qui pourrait aller avec Hearts en Première League : Hibs et Rangers sont surement favoris pour finir derrière et ils se disputeront les barrages avec le vainqueur affronta le 11e de la d.1.

St-Mirren paraissent condamné a descendre, perdant une nouvelle fois contre St-Johnstone, 2-0. Les trois autres equipes plus haut gagnant, la pression devient plus forte pour que St-Mirren prenne trois points et vite, seulement huit matchs a jouer, et le prochain est contre Celtic dans deux semaines...

Les champions se sont baladés face à Dundee United, pour leur quatrième affrontement au mois de mars, 3-0, ce week-end. En milieu de semaine, ils jouaient pour le compte de la coupe d’Ecosse, et meme facilite, 4-0. On notera le nombre de cartons rouges, 6, en quatre matchs, mais aucun ce samedi. Les joueurs commencent surement a bien se connaitre.

Résultats :

Celtic 3 - Dundee United 0

Dundee 1 - Aberdeen 1

St-Johnstone 2 - St Mirren 0

Patrick 1 - Inverness 0

Ross County 2 - Kilmarnock 1

Motherwell 4 - Hamilton 0

Repost 0
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 18:25

Le mercredi 4 Mars pourrait devenir une date capitals dans l'histoire de rangers. Encore une autre date, me direz-vous. Cette fois-ci, on a l'assemblée générale du club, forcée par Dave King. Pour la première fois dans l'histoire du club, elle se tiendra en dehors de Glasgow, évidemment, pour deux raisons toutes simples : il veut éviter tout grabuge avec les actionnairesG

Tout d’abord, l’un des problèmes pour l’hotel londonien sera de trouver une salle assez grande, car il y avait 3 000 personnes en décembre à Ibrox. La plus grande salle peut accueillir 600 personnes. Rappelons que Dave King cherche à prendre contrôle du club en renvoyant l’ensemble des directeurs et se nomme lui-même avec deux autres comperes.

On ne s’arrête pas là car des doutes ont été émis par en aout 2013, monsieur King était condamne a payer 40 millions de livres sterlings en Afrique du Sud. L’homme d’affaires essayait d’échapper aux impots sur 41 comptes en banque. Il a donc une bonne experience de marasme financier.

Pour compliquer les choses, un autre homme d’affaires, Lalit Modi, un indien à l’origine d’instaurer La Premier League de Cricket indien, a montre son ambition d’investir dans le club. Il serait prêt à acheter Apres de 26 % d’actions du club. Lui non plus n’est pas trop clair car il était impliqué dans des conflits avec la direction du cricket indien !!

C’est pas fini, car on a aussi le proprietaire de Newcastle, Mike Ashley, qui continue a s’installer aux commandes. Bien que les dirigeants du foot écossais, la SAFA, lui refuse permission de contrôler le club, il s’acharne et envoie maintenant ses joueurs. Le copain de Ahley, Derek Llambias, aux commandes du club en ce moment insista que personne n’avait ordonne Mcdowell, entraineur, de faire jouer cinq joueurs qui débarquèrent du nord-est de l’Angleterre lundi dernier.

Pourtant trois d’entre eux sont dans l’équipe ce dimanche et deux autres, blessés. Les choses allaient empirer car Rangers subissaient une défaite contre Raith Rovers, a la maison. Première fois depuis 1959, que les joueurs de Kirkcaldy gagnaient a Glasgow. Tout va vraiment mal du cote de Ibrox avec un minimum de supporteurs au match et une ambiance fantôme dans le stade. Vendredi soir, Rangers affrontent Hibs, un match pour la deuxième place qu’ils se doivent de gagner.

Après la coupe de ligue, la semaine dernière, on avait droit a un tour de coupe d’Ecosse. Celtic ne perdent rien de leur rythme pour leur donner un triple. Ils décidèrent lundi de dépenser leur argent sur des joueurs-cles de Dundee United : 2 millions de livres pour Armstrong et MacKay-Stevens. Le plus important n’est pas de grossir l’effectif mais de diminuer celui d’un concurrent. Sans pouvoir les jouer, celtic se sont débarrassés tranquillement de Dundee, 2-0, après un match à sens unique.

On pensait que dundee United auraient quelques problèmes chez stranraer ce dimanche. En vérité, les deux joueurs ont été très vite remplacé et une victoire de 3-0, déjà ce même score a la mi-temps, ont prouvé que Dundee United ont les ressources pour trouver d'autres talents.

Hibs, Falkirk, Queen of the south ( Dumfries ), inverness sont dans le chapeau ce lundi pour le tirage au sort. A noter que la dernière équipe, Spartans, seule équipe hors League, égalisa dans la 90e minute face à Berwick Rangers pour forcer un match a rejouer

Résultats :

Coupe d’Ecosse :

Hibs 3 - Arbroath 1

Partick 1 - inverness 2

Stranraer 0 - Dundee United 3

Dundee 0 - Celtic 2

Spartans 1 - Berwick 1

Falkirk 2 - Brechin 1

Rangers 1 - Raith Rovers 2

Queen of the South 2 - st-johnstone 0

Repost 0
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 18:20

Ce mercredi, la SFA, patrons du foot écossais, organisait une première convention à Hampden. Pour le débat, ils avaient eu la bonne, ou mauvaise idée !, d’inviter le promoteur de boxe anglais Barry Hearn. Les dirigeants ont du le regretter très vite car il n’a pas mâcher ses mots sur l’état actuel du foot écossais. Trop d’apitoiement sur leur triste sort, selon lui et un championnat toujours sans sponsor donne une situation inacceptable.
Le chef de l’association anglaise de snooker et fléchettes continua en mettant le doigt sur le manque de confiance des dirigeants de la SFA en leur produit offert. Tout simplement, personne n’en veut, et surtout pas malheureusement les chaines télé. Barry Hearn pense que certaines lois sont trop archaïques comme l’interdiction d’alcool dans les stades. Il faut attirer le client, et essentiellement les gros patrons au matchs et dans les loges des stades. Mais sans alcool, peu viendront. Message très simple : le changer le plus vite possible

On y revient une fois de plus et cette semaine, les bleus de Glasgow, Rangers, ont encore fait parler d’eux, et ce coup-ci, sur le terrain. Mercredi soir, ils jouaient en demi-finale de la coupe Challenge, réservé pour toutes les formations hors Première League. Tout allait pour le mieux avec un 2-0 à vingt minutes de la fin chez les petits de Alloa. Rappelons qu’en championnat, ils menaient 1-0 et Alloa égalisaient avant le coup de sifflet final. Ce mercredi, les Wasps d'Alloa ( guêpe en français, due a leur couleur du maillot, jaune et noir ) faisaient mieux, avec un troisième but vainqueur marqué à la 89e minute et les envoyant en finale contre Livingstone. McCoist, entraineur de Rangers, refuse toujours de partir.

Fondé en 1878, sous le nom de Clackmannan County ( la région meme du club ), ils devenaient Alloa FC en 1883. Ils restaient plantés en d.3 durant pas mal d’années avec un record de finir deuxième huit fois de rang. En 2012, ils gagnent enfin le championnat et montent en d.2, grâce en grande partie aux tactiques de l’entraineur, Paul Hartley, maintenant avec DundeeFC.


Toutefois, il abandonne le club après une défaite 5-1 contre Dumbarton et un ancien de Dundee FC prend sa place jusqu’a aujourd’hui, Barry Smith. En 2007, ils innovent en installant une surface de gazon plastique et en 2010 ils feront histoire en étant les seuls a jouer un match contre Peterhead quand tous les autres étaient remis. Malheureusement pour eux, ils devaient surement encore récupères de leur rencontre et émotions contre Rangers car Alloa concédaient la défaite chez eux contre Dumbarton 1-0.

Avec Celtic, les choses s’améliorent chaque semaine. Une septième victoire d’affilée les stabilise en pole position avec quatre points d’avance sur Inverness. Personne ne se plaint de trop a part l’entraineur qui pense que le score de 1-0 aurait du être plus large. Motherwell, toujours sans nouvelle sur la position de leur entraineur, ne fut pas aider par l’expulsion de Ramsden. Terry Butcher serait le nouveau favori pour les prendre en charge dès la semaine prochaine. Inverness et Dundee United, tous deux vainqueurs, mènent la charge derrière les leaders.

Résultats

Motherwell 0 - Celtic 1
Dundee 1 - Inverness 2
Aberdeen 3 - Hamilton 0
Ross County 2 - Dundee United 3
Patrick 1 - Kilmarnock 1
St-Mirren 0 - St-Johnstone 1

Repost 0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 22:43

Drôle de retrouvailles vendredi soir, quand La Republique d’Irlande visitait Celtic Park, pour le compte des qualifications de l’Euro 2016. Les liens entre les visiteurs et les supporteurs de Celtic sont bien connus et certaines mauvaises langues pensaient mieux que le stade serait dans le doute a savoir qui soutenir.

Strachan, ancient entraineur de Celtic, le prevoyait bien : “quelques 50 000 personnes seront derriere l’Ecosse et vous allez l’entendre”. Son copain d’Irlande du Nord, au poste de coach d’Irlande, Martin O’neill, connait aussi bien l’endroit ou il a été le héros de Celtic au début des années 2000. La dernière fois où ils étaient ensemble remontait à juillet dernier durant la coupe du monde quand ils partageaient la même chambre pour la BBC à Rio. Pas de rigolade cette fois-ci.

L’avant-match des irlandais n’avait pas été facile car le second en commande, Roy Keane, s’etait trouvé dans une altercation dans un hotel de Dublin le mercredi soir. La police devaient intervenir pour calmer les esprits mais personne n’était arrêté.

Un autre point chaud résidait chez les deux joueurs « écossais » qui avaient décidé de changer de bord et concentrer leur carrière avec l’Irlande. L’un d’eux. McCarthy était indisponible. L’autre, McGeady, recevait durant toute la rencontre un acceuil des plus torrifiants du cote des supporteurs écossais. Ce qui le gens surement car il allait prendre un peu la boussole, prenant un carton assez tôt et jouant sur son physique plus que sur son talent.

Ce match ressemblait plus à un derby britannique de villages qu’à une rencontre internationale. Les tacles et les affrontements beaucoup plus présents que le football rêvé d’une passe. Et il a fallu un but remarquable de Maloney pour donner aux écossais un grand espoir de venir en France pour l’Euro 2016. Strachan l’avait dit : sans une victoire, un écart se créait dans le classement et il serait presqu’impossible de le combler. Son seizième match aux commandes de l’équipe nationale et surement la victoire la plus agréable de toutes. Score final : 1-0 pour les locaux.

La malchance de Strachan est que l'Écosse se trouve dans un groupe extrêmement difficile. les allemands n'ont pas encore mis leur machine en route, la Pologne se trouve en tête avec dix points et en ajoutant les irlandais, on a un vrai casse-tête à savoir qui sera qualifié. Chaque match est un vrai derby, à trois points. Gibraltar et la Géorgie pourraient décider les places finales.

Je reviendrais plus longuement sur l’affaire Rangers la semaine prochaine car une fois de plus, ils font parler d’eux mais pas dans le bon sens. 4 anciens directeurs étaient arrêtés ces derniers jours, et un avis d’arrêt était lance pour l’ancien proprio Craig White. Quelques millions encore seraient nécessaire jusqu’à Noel. Une fois de plus, on est encore bien dans le brouillard sur tout ça et dans sept jours, j’espère pouvoir vous éclaircir.

De toute façon, sur le terrain, les choses ont fait un peu de sur-place avec la visite du petit club de Alloa, ce samedi. Lee Macculloch pensait tenir les trois pour les ‘Gers a un quart d’heure de la fin,mais Buchanan égalisa cinq minutes plus tard. 1-1 score final, et je sens que beaucoup craignent déjà le Old Firm contre Celtic fin janvier. Pas mieux de cote de Hibs, qui ne pouvaient que faire un 0-0 chez eux contre Queen of the South.

Samedi, dans la soirée, Hearts se déplaçaient chez Falkirk et ils ne se sont pas fait pries pour prendre les trois points et rétablir une bonne distance de 6 points, entre eux et Rangers. 2-0 au bout d’une demi-heure, les jamboes de Hearts se sont vraiment baladés. Score final ici : 2-1. Pour tout vous dire, je les vois plus remonter directement que Rangers, qui devraient surement passer par les barrages.

Repost 0
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 17:29

Quand on parle onze novembre, il n'y a qu'une équipe de foot qui est liée à la date : Hearts of midlothian. Les onze membres avec 600 supporteurs décidèrent de partir pour le front en 1914 et peu ont pu revenir. Également sept joueurs de Raith Rovers avaient joint le battallion de McRae. Ce samedi, leur match avait certainement une drôle d'ambiance avec plus le goût du souvenir que celui du foot. Les deux équipes portaient un maillot spécial avec le coquelicot rouge, très populaire ici. Score final : 1-0 pour Hearts qui continuent leur chevauché en tête.

Sur le meme sujet, une expo a été inauguré à Hampden Park, cette semaine sur le football dans les regiments. On se souvient du film « Joyeux Noel » avec l’histoire réelle de Noel 1914, quand un match de foot avait été organise entre les soldats des deux camps le 25 décembre.
L’expo raconte aussi l’histoire du joueur de Celtic Willie Angus, qui rampa face aux lignes allemandes pour secourir un jeune lieutenant. La raison donnée : il ne pouvait rentrer dans le village natal de Carluke en laissant mourir un compagnon du patelin. Je reviendrai sur cette expo encore plus la semaine prochaine.

En début de semaine, la consternation remplissait Motherwell, où l’entraineur McCall avait decidé de demissioner. Trop, c’est trop et cinq défaites d’affilée ont fait débordé le vase. En trois ans de commande au club, il aura presque tout fait : une finale de coupe d’écosse, deux fois deuxième, un barrage en Champions League. Pour le petit club, qui il y a quelques saisons, pensait plier bagage, c’était un vrai miracle. Et les supporteurs voulaient le remercier vendredi soir en affichant des posters de ses accomplissements.
Contre Dundee United, les joueurs se réveillaient. Certains se sentaient coupables du départ de McCall et montraient un autre visage ici. Une première mi-temps où Dundee United dominaient mais sans marquer de buts et Motherwell sentaient que c’était leur jour de chance. Un but a la 52e minute serait suffisant pour mettre Kenny Black, l’entraineur en charge pour le moment, favori pour le poste. L’équipe s’éloigne du même coup de la lanterne rouge, Ross County.

L’affaire remonte au premier match Celtic-Aberdeen en septembre quand l’arrière des champions, le bulgare tonev aurait eu des propos racistes sur l’avant Shay Logan. Ce dernier avait s’était plaint et la SFA donnait au bulgare sept mois de suspension.
Depuis, le club Celtic ont fait appel et le capitaine, Brown, suivi de l’entraineur, Deila, ont donné leur soutien au joueur soit-disant coupable. Ça devient compliqué quand l’entraineur d’Aberdeen commence à les critiquer en fin de semaine, donnant un peu de piment au match ce dimanche. Ajoutant à tout ça, l’ancien arbitre Kenny Clark, qui s’en mêle aussi, en critiquant les autorités. A son avis, c’est une situation assez difficile car sur le terrain on pourrait avoir deux joueurs pas trop copain, et d’un seul coup, on aurait un vrai conflit avec les autorités.
Ce dimanche, on avait le match à Aberdeen. Et quelle différence de jeu. Celtic sont complètement transformé de ce début de saison. 1-1 à dix minutes de la fin avec leur capitaine expulsé, ils arrachent la victoire en toute fin de match. La confiance est bien là après leur match nul 1-1 en Bulgarie.

La semaine prochaine, on a une rencontre capitale pour les qualifications de l’Euro 2016. L’Ecosse reçoivent l’Irlande au Celtic Park. Une victoire est absolument nécessaire pour garder contact non seulement avec l’Allemagne mais aussi la Pologne et l’Irlande.

Résultats :
Motherwell 1 - Dundee United 0
Dundee 1 - St-Johnstone 1
St-Mirren 0 - Patrick 1
Kilmarnock 0 - Ross County 3
Aberdeen 1 - Celtic 2
Inverness 4 - Hamilton 2

Repost 0
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 21:02

Tout le monde, à part la police et les hôpitaux de Glasgow comptent déjà les jours avant la fin janvier pour voir, enfin, le premier Old Firm en presque trois ans. Celtic a en effet tiré Rangers dans le tirage au sort des demi-finales de la coupe de la ligue. L’autre match opposera Dundee United à Aberdeen, le new firm des années 80.

Une seule personne semblait pas trop contente du tirage, et c’est l’entraineur des Rangers McCoist, qui sait très certainement que son equipe n’est pas a la hauteur de Celtic. Il craint surement de ramasser un carton dans la rencontre. Pour lui, la priorité reste de sortir de la d.2, le plus vite possible. Rangers ont tout de même battu Inverness et St-Johnstone pour arriver en demi-finales, mais de la à s’attaquer à Celtic, c’est une autre paire de manches.

La force d'un entraineur est de pouvoir affronté les critiques et de laisser passer l'orage sans perdre de vue son ambition première. Delia est arrivé chez celtic avec du pain sur la planche et a subi les commentaires pas trop sympas de certains supporteurs et anciens joueurs tels Hartson et Keane. On le voyait déjà faire ses valises pour noël il y a quelques semaines. Depuis, les choses ont tourné et l’entraineur essaie meme d’avoir un potentiel de deux fortes equipes a sa disposition.

Celtic remonte tout doucement le classement et avec une victoire dans leur match à rattraper ( le trois décembre, contre Patrick ), ils seraient maintenant premiers avec un point d’avance. Ce samedi, Inverness visitaient Celtic park et ont tenu une mi-temps avant que Guidetti marque son but. Il en est à son neuvième en sept matchs, impressionnant ! et il ne devrait pas rester trop longtemps en Ecosse car il est en prêt de Manchester City qui cherchent à le vendre en janvier car il est libre en juin. Contre Inverness, il aura fallu toute la patience de l’équipe pour pénétrer la défense des Highlanders.

A ce rythme, Celtic devrait reprendre les commandes du championnat bien avant Noel. Beaucoup voit le triplé se profiler à l’horizon et certains espèrent même la coupe Europa arriver à Parkhead ! Ce jeudi, ils affrontent Astra en match retour d’il y a quinze jours. Encore trois points devraient leur donner un billet de passage pour le prochain tour Europa. Le week-end prochain, ils ont aussi un voyage vers le nord-est pour rencontrer Aberdeen.

Les choses ne s’améliorent pas trop pour Motherwell avec une cinquième défaite d’affilée. Vendredi soir, ils ont visite Perth pour affronter St-Johnstone. Menant 1-0 au bout d’un quart d’heure, ils pensaient avoir enfin trouver le bon chemin. Malheureusement pour eux, les choses s’aggravaient avant la mi-temps quand O’Halloran égalisait. Le même joueur allait donner la victoire aux locaux a dix minutes de la fin. L’entraineur de Motherwell était une fois de plus inconsolable et désabusé. Comme la semaine dernière, il voit ses joueurs donner un maximum mais les trois ponts leur échappent.

Ayant trouvé le champion en forme, Celtic, on pense avoir aussi les cinq des six derniers. Ross County, St-Mirren, Partick, Motherwell, Kilmarnock et St-Johnstone ont tous du mal à ajouter les bons résultats. Le sur-place est à l’ordre du jouer six points les separent du septième, Aberdeen. Ces derniers se déplacent chez Ross County ce lundi soir.

Résultats :

Dundee United 3 - St-Mirren 0
St-Johnstone 2 - Motherwell 1
Celtic 1 - Inverness 0
Kilmarnock 1 - Dundee 3
Hamilton 3 - Patrick 3

Repost 0
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 16:23

Le championnat nous sert le même scénario que les saisons passées : les formations annulent très vite leurs prétentions de rester avec Celtic ( ou Rangers, il y a quelques années ). De ce fait, beaucoup voulait ( et veulent toujours ) un championnat sans ces géants de Glasgow, ce qui le rendrait plus compétitif.

On a ainsi les deux premiers ce week-end perdant et redonnant à Celtic l’opportunité de refaire leur retard. Avec une victoire de leur match en retard, ils se retrouvent maintenant premiers. Hamilton, en défaite chez Dundee FC, 2-0 et Dundee United, 1-0 chez Inverness. Ce dimanche, les champions prirent l’occasion de resserrer tout le monde dans le haut du tableau en gagnant contre Kilmarnock, 2-0.

Huitième défaite de la saison et les questions sur la mauvaise forme de Motherwell continuent à être posées. Ce vendredi, ils voyageaient chez Aberdeen et au bout de deux minutes, le match commencait vraiment mal avec un but de Jonny Hayes pour les Dons. L’entraineur McCall se demande bien quoi faire.

Sur le terrain, son équipe est égale à ses compétiteurs mais la chance n’est pas là. L’an passé, au même endroit les Steelmen finissaient la saison avec un but contre Aberdeen dans les dernières minutes pour monter a la deuxième place.

Les raisons sont assez simples : en premier lieu, des joueurs partent gratuitement vers d’autres clubs. Hutchinson, Randolph et Humphrey avaient leur place chaque semaine dans l'équipe. Pour un club comme Motherwell, trouver des remplaçants peut prendre pas mal de temps. Ensuite, il y a aussi quelques blessés qui reviennent tout doucement sur le terrain. Dernière raison, qui s’applique également pour tout club, la confiance. Si elle vous échappe, les joueurs ne peuvent rien faire et c’est un gros boulot pour l’entraineur de rétablir l’ambiance de victoire. Bonne chance Stuart McCall !

Celtic ont empoché une précieuse victoire en Europa League jeudi soir avec un 2-1 sur les roumains de Astra. Beaucoup se demande que penser du nouvel avant-centre serbe Scepovic. Durant une grande partie de la rencontre, il continue les grosses erreurs et reçoit quelques huées des fans. Et juste au moment où tout le monde perd patience, il marque le premier but de la rencontre.

Après deux matchs à la maison en Europa league, et deux victoires, personne ne râle vraiment mais on sait qu’heureusement, Celtic ne sont pas en Champions League. Par deux fois, le vrai héros pour Celtic était leur gardien, Gordon. Quand l’équipe touchait le fond avec leur manque de creation et de fluidité, l’ancienne vedette de Hearts sauvait son equipe du désastre. Avec quelques performances de ce type, il va vite devenir une vedette ici aussi.

Une fois de plus, l’action du foot écossais se situe en D.2 avec le derby à Edimbourg avec Hibs recevant Hearts. Les hibees avaient l’occasion de revenir sur le groupe de leaders ou Hearts de poursuivre leur cavalier seul en haut, avec six points d’avance sur Rangers. Ces derniers avaient remporté cinq des six derniers derbys mais pensaient vraiment finir cette série sur une défaite. Malgré l’expulsion de Paterson chez Hearts, un but magnifique dans les arrêts de jeu du défenseur de Hearts Ozturk leur donnera un nul 1-1. Avec 15 000 personnes au stade de Hibs, on a encore vu ce que beaucoup manque avec un d.1 réduite. de l’ambiance et des derbys…

Résultats :
Dundee 2 - Hamilton 0
Celtic 2 - Kilmarnock 0
St-Mirren 2 - Ross County 2
St-Johnstone 0 - Patrick 0
Aberdeen 1 - Motherwell 0
Inverness 1 - Dundee United 0

Repost 0
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 17:42

Mardi soir a été l'une des plus difficiles soirées à avaler pour Celtic. La vraie déception est tout simplement venue des joueurs qui doutaient de leur talent toute la soirée. Après un super résultat en Slovénie, 1-1, Celtic se devait de garder la tête sur les épaules, et laisser passer les orages. On sentait que tout allait dans le bon sens à la mi-temps, 0-0, bien que quelques attaques slovènes donnaient des sueurs aux supporteurs. Ces derniers, comme d'habitude, commençaient à donner des doutes aux joueurs.

La deuxième période débutait parfaitement avec Celtic en pleine forme pendant 20 minutes mais un changement, et pourquoi le faire ?, de Berget fait respirer Maribor qui reprend courage. Et ce qu'on craignait arrive, les visiteurs marquent le but de la victoire à un quart d'heure de la fin. L'attaquant français des slovènes l'avait prédit, il voyait la victoire au Celtic park. Au coup de sifflet final, des supporteurs de Celtic ont commencé une mini manifestation devant le stade dénonçant l'argent gagné les deux dernières saisons en Champions League et non réinvesti. Plus de frustration que de colère.

Ce dimanche, les affaires pour le nouvel entraîneur ne se sont pas arrangées avec un match nul 1-1 chez Dundee FC. Les hôtes avaient pris l'avantage dès la premier minute. L'ancienne vedette de Dundee, Griffiths allait égaliser en deuxième période. Toujours pas au niveau attendu par les supporteurs, surtout que cela fait maintenant quatre rencontres sans victoires.

La coupe Europa est devenue un peu la honte des clubs ne pouvant atteindre la champions League et voulant recevoir un peu d'argent des chaînes. Et même elles, sont devenues une rigolade car les matchs ne sont retransmis que sur des chaînes pas trop populaires. Malgré cela, on trouve dans la compétition pas mal de gros calibres : Naples, Eindhoven, l'Inter, Séville pour ne nommer que quelques uns sur les 48 équipes en lice ! Et oui, douze groupes de quatre, un peu trop peut-être ! Deila, l'entraîneur de Celtic, espère bien passer le tour des groupes et oublier mardi dernier.
De l'autre côté de Glasgow, les choses sont loin d'être meilleures aussi. Rangers ont refait une offre d'actions pour trouver 4 millions de livres sterlings. Le plus important pour le club est de remplir le portefeuille avant l'assemblée générale en octobre car sinon, ils pourraient se retrouver en redressement financier une fois de plus. Le plan proposé en avril dernier était d'accéder en Premier League en 2015 et de gagner le championnat en 2017. Loin d'être fait surtout que Hearts ont montré de vrais ambitions en ce début de saison. Le patron de Celtic regrettait la vie sans Rangers, il n'est pas le seul.

Après quatre défaites de rang depuis le début de la saison, le patron de Ross County a montré son mécontentement en se débarrassant de l'entraîneur Adams qui a tenu tout de même sept ans au poste. Il avait envoyé le club en finale de coupe d'écosse et conservé leur place en d.1. Pas mal. La course au remplacement est lancé avec l'ancien de St-Mirren, Danny Lennon, qui pose déjà sa candidature. Surprise ce week-end, avec le nom de Kluivert mentionné. Celui-ci était l'assistant de Van Gaal avec la Hollande durant la coupe du monde et n'a pas eu encore la charge d'une équipe. Ce serait sûrement intéressant d'avoir un tel joueur commencé sa carrière d'entraîneur ici.

Chez St-Mirren, les choses ne sont pas meilleures. Sans point et plus inquiétant sans aucun but marqué, l'entraîneur des Buddies de Paisley se demande quoi faire pour mettre le ballon dans les filets adverses. Même histoire ce samedi avec une défaite a la maison contre Dundee United, 3-0. Inverness continuent leur chevauchée fantastique en tête avec un 2-0 contre Kilmarnock et Motherwell a bien du mal avec une défaite chez eux contre st-Johnstone, 1-0.

Résultats :

Dundee 1 - Celtic 1
Motherwell 0 - St- johnstone 1
St-Mirren 0 - Dundee United 3
Aberdeen 2 - Partick 0
Inverness 2 - Kilmarnock 0
Hamilton 4 - Ross County 0

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Erwan Ansquer
  • : Toutes les dernieres nouvelles du foot ecossais avec une analyse chaque semaine des resultats et des matchs a venir.
  • Contact

Résultats


Recherche

Liens